Ces dernières romances New Adult que j’ai adorées ♡

dernieres-lectures-new-adult

Je dois vous avouer, ça fait quelques mois (voire une année ?) que j’ai du mal à chroniquer des romances. J’ai l’impression de me répéter constamment et de ne pas être originale pour un sous dans mes articles. C’est pourquoi, aujourd’hui, j’ai tout de même eu envie de vous parler d’amour. Je vous propose donc un article de mini-chroniques des dernières romances qui m’ont ravies !


l-heure-de-verite❊ The ivy years #4 : L’heure de vérité – Sarina Bowen ♡

J’ai énormément aimé découvrir (enfin!) un autre schéma des standards habituels du New Adult ! C’est bien simple, j’ai tout aimé dans cette histoire différente que ce soit les personnages ou la tournure des événements. Je l’ai dévorée et elle reste un très bon souvenir, comme toute cette série d’ailleurs ! Un bonheur de lecture ♡

 


henry-emma-chase❊ Il était une fois #2 : Henry – Emma Chase ♡

Encore une histoire qui m’a beaucoup plu ! J’ai aimé cet univers de la télé-réalité, j’ai évidemment aimé le héros qui finit par tomber amoureux de la jeune demoiselle sur laquelle personne n’aurait parié au départ (pour le coup on revient dans le classique, mais il n’en reste pas moins qu’on aime ça) et j’ai aimé son humour ! Emma Chase est une auteure que j’adore, elle confirme son statut avec cette chouette série ♡

 


playboy-pilot

❊ Playboy Pilot – Vi Keeland & Penelope Ward ♡

J’étais super heureuse de retrouver Vi Keeland, une auteure dont j’avais adoré un roman précédemment. Cette histoire reste dans la lignée, j’ai été surprise du début à la fin ! J’ai adoré l’aspect « Catch me if you can », même si on n’y est pas totalement, je vous l’accorde ! J’ai évidemment aimé le road-trip aérien, vous commencez à me connaître ! Les personnages sont attachants et la surprise est parfaite ♡

 

Publicités

Wait for you #6 : Jeu d’inconscience – Jennifer L. Armentrout

wait-for-you6-jeu-dinconscience-jennifer-l-armentrout

mon-avis-3

Me retrouver avec un livre de JLA dans les mains est toujours un moment particulier pour moi. Alors savoir que ce livre serait le dernier de cette série que je chéris tant a rendu ce moment encore plus intense ! Certains le savent certainement, Jeu de patience (Wait for you) est le premier livre New Adult que j’ai acheté et qui m’a amené dans cette belle aventure de lectures et de blog ! Alors évidemment retrouver tous ces personnages que j’aime tant dans ce dernier opus était un réel plaisir.

Dans ce roman, on fait un bond dans le temps et on se retrouve bien des années après le premier tome de la série. Les personnages ont grandi, ont construit ou sont en train de construire une famille et sont évidemment plus heureux que jamais.

Ce tome présente l’histoire de Jillian et Brock, des personnages que nous avions déjà découverts précédemment ! Nous apprenons à mieux les connaître et cet aspect n’est vraiment pas pour nous déplaire ! Surtout concernant Brock qui était un personnage qui m’avait beaucoup intriguée précédemment. Evidemment, les drames ne sont pas bien loin et on comprend vite qu’un passé lourd entoure ces deux personnages, perdus de vue depuis 6 ans !

Je vous avoue, quand j’ai commencé le livre et que j’ai compris la tournure qu’il allait prendre, j’ai eu peur. J’ai vraiment eu peur de retomber dans une énième histoire Mr Grey ! Puis je me suis dit : « naaan, JLA peut pas nous faire ça ! » et heureusement, elle ne l’a pas fait ! Néanmoins, j’ai eu un peu de mal avec certains éléments de cette histoire. En effet, on se retrouve bien des années après Jeu de patience, les personnages sont plus âgés, Jillian et Brock aussi. C’est le premier tome où les personnages approchent ou dépassent la trentaine. Je n’ai aucun souci avec cet aspect, j’étais même curieuse de voir comment JLA allait raconter cette histoire avec des personnages plus âgés ! Et bien, j’ai été un peu déçue. Ils détiennent des rôles de personnes atteignant la trentaine, mais ils n’en ont pas vraiment les pensées, ni la manière de parler. Cela m’a bizarrement perturbée. Du coup, j’ai plutôt identifié des personnages plus jeunes. J’avais imaginé Brock tellement plus sombre et intense que j’ai été bien surprise qu’il ne le soit pas tellement au final.

Bref, vous me direz, ce n’est qu’un détail. Mais ce détail m’a peut-être vraiment trop perturbée, de sorte qu’au final, je ne me suis pas vraiment plongée littéralement dans cette belle histoire. Je n’ai pas totalement retrouvé la magie JLA. Même si c’était un immense plaisir de retrouver Cam et tous ses amis, de les voir heureux et épanouis, j’en attendais plus de « waouuh ». J’espérais surtout une fin digne des plus belles comédies romantiques et, j’avoue, cela m’a manqué aussi. J’espérais tellement retrouver un final avec tous les personnages. J’ai tourné les pages, en vain.

Mais ce roman reste une très belle histoire, écrite par une auteure que j’adore. L’écriture est toujours aussi addictive ! On ne peut s’empêcher de tourner les pages, et même si j’ai essayé de le savourer le plus possible, j’ai finalement réussi à le dévorer en quelques heures ! Il clôture tout de même très bien cette série que j’aime ! Je suis un peu triste, mais je sais que tous mes personnages ont un destin parfait !

Wait for you #1 : Jeu de patience
Wait for you #2 : Jeu d’innocence
Wait for you #3 : Jeu d’indulgence

4-plumes

Confess – Colleen Hoover

confess-colleen-hoover.png

mon-avis-3

Voilà plus d’une année que je ne me suis pas plongée dans un roman de Colleen Hoover. Il faut dire que j’ai eu l’habitude d’être bouleversée par ces lectures et je n’avais pas spécialement envie de me retrouver en déprime livresque ces derniers mois (même si j’ai réussi à y plonger avec d’autres livres mais soit).

Du coup, quand j’ai vu que la série télévisée de Confess était sortie aux Etats-Unis, j’ai eu envie de me plonger dans ce roman. Il faut avouer que la bande annonce (et surtout Owen) faisait très envie ! Je n’ai donc pas pu résister, seulement,…

Avant de vous donner mon avis, je vais commencer par vous en dire un peu plus sur l’histoire, qui doit déjà être bien connue par beaucoup d’entre vous. Nous commençons ce récit dans une chambre d’hôpital avec Auburn, une jeune fille de 15 ans et un jeune garçon qui ne semble plus avoir beaucoup de jours à vivre. Ce début est dramatique, des pleurs, des larmes, du Colleen en puissance. Nous plongeons ensuite cinq ans plus tard et retrouvons la jeune fille dans une nouvelle ville, sur le point d’accepter un emploi d’un jour dans une galerie d’art.

Je vous avoue, je commence cette chronique sans savoir réellement ce que je vais bien pouvoir vous dire de ce roman. J’ai été déçue, tout simplement. Je m’attendais à un roman poignant de notre chère Colleen et je n’ai retrouvé qu’une histoire, somme toute assez peu construite, peu poignante, pas du tout ce que j’ai l’habitude de lire avec elle.

J’ai adoré me plonger dans le monde de l’art et pourtant, je n’ai pas trouvé cet univers assez décrit. Le travail sur les œuvres est tout de même très intéressant, mais il aurait pu être encore davantage poussé afin de donner une certaine atmosphère au roman.

En fait, je m’attendais à plus, plus d’émotions, plus de construction, plus de magie CoHo et je n’ai rien retrouvé de tout ça. L’histoire reste plaisante, je l’ai terminée avec plaisir mais elle ne ressemble en rien à ce que j’ai déjà pu lire précédemment de cette auteure. Le secret final révélé ne m’a même pas éblouie, je m’en doutais un peu depuis le départ étant donné les indices disséminés tout au long du récit.

Cette histoire a également manqué de la plume magique de CoHo. Je trouvais les phrases assez peu travaillées, comme si elles étaient toutes placées l’une à la suite de l’autre sans le liant leur apportant des paillettes CoHo.

Au final, ce roman reste une déception. Si je l’avais lu sans savoir que c’était un Colleen Hoover, je l’aurais peut-être apprécié mais là, j’ai démarré ma lecture avec une telle envie que j’ai simplement été déçue de ne pas retrouver la plume tant appréciée de cette auteure.

3-plumes

Ces romans qui viennent de me redonner goût à la lecture ♥

L'envie de lire

Aujourd’hui, j’ai très envie de vous parler de 2 romans qui m’ont redonné envie de lire, rien que ça ! Vous le savez peut-être, ma vie a été pas mal chamboulée ces dernières semaines. Voilà quelques temps que je n’ai pas écrit de chroniques ni posté d’articles par ici. Voilà quelques temps que je me demande si j’ai encore ma place ou juste l’envie d’être ici. Tout a tellement changé en si peu de temps. En effet, j’ai trouvé du travail et je suis arrivée à Paris, tout cela en à peine 3 semaines. Tout s’est décidé tellement rapidement que encore maintenant, je me demande comment j’ai fait pour faire une chose pareille. Pendant tout ce temps de recherche d’emploi et puis de stress d’avoir trouvé et de changer de pays, j’avais perdu ce goût de lire. Vous savez, ce sentiment qui vous transporte, qui vous donne envie d’arrêter tout ce que vous êtes en train de faire pour retrouver votre lecture, et ce, à n’importe quel moment de la journée ? Ce sentiment qui vous empêche même de dormir tellement vous êtes bien dans votre livre ? Et bien, cela fait faisait des semaines que je n’avais pas eu cette sensation ! Alors oui, j’ai eu quelque bonnes lectures à la fin 2017 et une très bonne pour commencer 2018, mais j’avais toujours l’impression que ce n’était pas assez, qu’il me manquait quelque chose. Je dois l’avoir trouvé parce que ces 2 lectures que j’ai enchaînées m’ont véritablement transportée ! Enfin !

Aujourd’hui je vous propose donc une sorte d’article que je risque de reproduire fréquemment à l’avenir. J’avais tellement envie de vous parler de ces romans et en même temps, peu de temps pour le faire, j’ai donc décidé d’en parler dans un seul et même article. J’espère que cela ne vous ennuiera pas trop et même que cela vous plaira ! Bref, je vous présente donc ces 2 livres qui m’ont tant plu ces dernières semaines ! ♥

Nos chemins de travers

nos-chemins-de-traversJ’ai globalement tout aimé dans cette lecture ! J’ai retrouvé dans ce roman, le même plaisir que j’avais eu à lire Jeu de patience, c’est dire si je l’ai aimé ! J’ai retrouvé une thématique générale du New Adult, mais tellement bien dérivée, sans stéréotype, avec un décor tellement original, que je n’ai pu que succomber ! Je commence à vraiment être lassée des livres qui présentent constamment le même schéma narratif, le même personnage masculin exécrable qu’on adore détester, et le personnage féminin tellement timide et peu sûre d’elle. Bref, même si ici on adore détester le garçon aussi, j’ai trouvé que l’auteure racontait tellement bien l’histoire que cela ne m’a pas dérangée du tout ! Les éléments s’installent lentement, pas de précipitation, tout y est parfaitement raconté ! Bref, j’a hâte de lire le deuxième tome et de retrouver ces personnages tellement singuliers et intéressants.

Repartis pour un tour

repartis-pour-un-tourJe dois vous avouer, depuis que je suis à Paris, j’ai fait une cure de Kristan Higgins, elle représente ce dont j’avais absolument besoin lors de mon arrivée dans ce nouveau pays, seule au monde (ou presque). Mais ce livre en particulier m’a vraiment, vraiment, plu ! J’ai aimé cette héroïne altruiste qui connait tout de l’amour mais qui reste une éternelle célibataire, j’ai aimé son caractère bien trempé. J’ai adoré ce personnage masculin, plus sombre que dans les autres romans de l’auteure. J’ai aimé ce passé commun tellement mignon qu’ils ont ensemble. J’ai aimé leurs retrouvailles, j’ai aimé que tout ne soit pas trop facile pour eux. Bref, cette histoire m’a vraiment transportée aussi. Et je remercie ma Laura pour ce très beau cadeau qu’elle m’a fait !

Pour être honnête, je ne sais pas si c’est le fait que je sois enfin satisfaite de mes choix de vie, de vraiment me plaire dans mon boulot et d’avoir la satisfaction d’avancer alors que je me sentais reculer depuis des mois, mais ces lectures sont, il semblerait, tombées à point nommé ! Je n’avais pas énormément de temps à consacrer à cette chronique, mais j’avais vraiment envie de parler de ces 2 romans qui m’ont tant plu pour vous donner envie de les découvrir aussi. Ils sont tous les 2 écrits à la 3e personne, mais ils sont tellement beaux que cela ne se remarque même pas ! Un bonheur ! 

J’espère ne pas perdre encore un mois avant de vous écrire un article, en tout cas, je tenais à vous remercier d’être toujours là malgré mes nombreuses péripéties et pertes de vitesse de ces derniers mois ♥ Vous êtes des amours !

PS: dans la foulée, j’ai aussi lu L’heure de vérité de Sarina Bowen et j’ai plus qu’adoré ! A bon entendeur ♥


 

Les Frères O’neil #2 : L’exquise clarté d’un rayon de lune – Sarah Morgan

lexquise_clarte_dun_rayon_de_lune-sarah-morgan

mon-avis-3

Ahh quel plaisir de retrouver à nouveau les frères O’neil ! Difficile de ne pas succomber à nouveau au charme de Sean même s’il n’arrive pas au niveau de Jackson, soyons honnêtes. Bref, je m’épanche déjà sur mes déboires amoureux alors que je ne vous ai pas encore dit un mot de l’histoire. Mes excuses. Commençons.

Rappelez-vous, Elise est la jeune chef que l’on découvre vaguement dans le premier tome. Elle dirige d’une main de maître les cuisines du centre de sports d’hiver de la famille O’neil. Il y a quelques mois, elle a vécu une nuit de folie avec Sean mais depuis, le jeune médecin se fait rare au village et inconsciemment, Elise pense que c’est de sa faute s’il n’est plus aussi présent au côté de sa famille. Il donne l’impression de la fuir et tout bien considéré, elle semble en faire autant dès qu’il remet un pied dans le village familial. Toutefois, la santé vacillante du patriarche de la famille est sur le point de les faire se côtoyer à nouveau plus que d’ordinaire.

Je vous avoue, quand j’ai su que le tome deux serait l’histoire d’Elise et Sean, j’ai été un peu perturbée. En effet, c’est le couple dont on sait le moins de choses dans le premier tome, l’auteure reste très vague sur leur histoire personnelle. Voilà pourquoi je m’attendais à d’abord suivre le récit de Brenna et Tyler avant celle-ci puisqu’on connait davantage d’éléments sur eux. Au final, leur histoire avance petit à petit (ou pas en fait) dans ce deuxième tome et je n’en peux déjà plus d’attendre la sortie du dernier tome (cette chronique a été écrite il y a des mois, vous savez peut-être que j’ai eu un superbe coup de coeur pour ce dernier tome, mais patience pour ma chronique) ! Ces deux personnages m’intriguent beaucoup et je suis friande des amitiés qui se transforment en belle histoire d’amour !

Ce deuxième tome n’en reste pas moins une excellente histoire avec des paysages d’été qui ne valent pas tout à fait les vues présentées en hiver dans La danse hésitante mais tout de même, cet endroit reste paradisiaque et en été comme en hiver, je ne peux que rêver d’y vivre !

C’est bien simple, ce tome est tout aussi addictif que le premier même s’il ne m’a pas procuré les mêmes étincelles. Et j’en connais la raison principale. Je trouve que les problèmes de l’un et de l’autre sont trop souvent « mis en avant » de sorte qu’on sent que quelque chose de sérieux entoure le passé des deux personnages mais qu’on ne met le doigt dessus que plus tard (peut-être trop tard ?) Ce qui est bien d’un côté, je n’aime pas quand l’histoire va trop vite. Mais tout de même, revenir constamment sur le souci sans dire clairement lequel il est m’a un peu dérangé à la longue… Et finalement, avec tous les indices, on finit par trouver le cœur du problème avant qu’il ne soit clairement énoncé.

Mais cela reste un seul point négatif face à tout le roman qui est un très bon moment de lecture et que je ne peux que recommander. Même si la magie n’est pas au même niveau que dans le premier tome, l’histoire reste mignonne avec deux héros qui ont une peur incroyable de l’engagement mais qui finisse par rapidement s’attacher l’un à l’autre et auxquels on ne peut que s’attacher également.

4-plumes

Play On – Samantha Young

play-on-samantha-young

mon-avis-3

Est-il sérieusement possible d’aimer tous les romans d’un auteur, sans exception aucune ? Je crois bien que oui ! Et je plaide coupable avec Samantha Young.

Evidemment, vous n’êtes pas sans savoir que je suis une fan incontestée et incontestable de la série On Dublin Street ! J’ai commencé avec le premier tome en VF il y a pratiquement 3 ans, et j’ai continué avec le reste en VO tellement j’étais impatiente de connaître la destinée de ces personnages qui sont presque devenus mes amis imaginaires au fil du temps ! J’ai récemment eu envie de me replonger dans une VO et qui de mieux que Sam pour m’y remettre ? J’ai donc opté pour son dernier roman, publié en auto-édition.

Cette histoire se découpe en 3 parties lors desquelles nous suivons la destinée de Nora O’Brien. D’abord adolescente dans une petite ville de l’Indiana où son futur semble tout tracé : enchaîner les petits boulots pour pouvoir s’occuper de son père malade. Sauf qu’une rencontre impromptue risque bien de modifier tous ses plans. Jim. Le garçon qui va changer son avenir. En quelques semaines, Nora quitte tout pour Edimbourg. Un drame n’est malheureusement jamais loin et Nora, alors jeune adulte, va devoir apprendre à se reconstruire.

Cette histoire est véritablement tout ce que j’aime chez Samantha Young ! Des personnages poignants, torturés, attachants, vrais. Des héros masculins qui vous font rêver, tellement beaux, même s’ils sont décrits en anglais. Oui, je suis encore tombée amoureuse avec ce roman, comme une débutante ! L’intrigue est somme toute assez banale, une jeune fille perdue qui quitte tout pour construire sa vie comme elle l’entend vraiment. Excepté que, contrairement aux comédies romantiques où tout se passe globalement très bien pour les héroïnes, rien ne va être facile pour Nora. Au fil du temps, elle va apprendre que l’amour ne se cache pas toujours là où on désire qu’il soit, mais qu’il faut également apprendre à se pardonner soi-même pour avancer et construire une autre histoire, qui nous correspond davantage.

Nora n’est vraiment pas le personnage à qui tout réussi. J’ai eu envie de la serrer dans mes bras tellement ce qui lui arrive est injuste. Sauf que, même dans les moments les plus sombres, certaines personnes arrivent à faire en sorte de ramener un peu de lumière. J’ai nommé le seul et unique Aidan Lennox (extrêmement comparable à Braden Carmichael si vous voulez mon avis ! Je suis sûre que j’ai fini de vous convaincre de le lire avec cette seule et unique phrase). Nora rencontre Aidan au détour d’une porte d’hôpital, endroit où elle passe énormément de temps à divertir les enfants malades.

Evidemment, leur histoire est prévisible, même si les difficultés sont toujours présentes de sorte que rien n’est facile pour eux ! Evidemment, tout y est dosé pour ne pas tomber dans le cliché intergalactique d’un énième Monsieur Grey ! Evidemment, leur histoire est parfaite ! Moui, rien que ça.

La fin est une des fins les plus mignonnes que j’aie jamais lue ! Petites larmes dans les yeux : check ! Il règne une atmosphère shakespearienne dans ce roman qui n’est pas sans déplaire et qui apporte une vraie âme à l’histoire ! J’ai adoré cet aspect différent.

Bref, je suis tombée amoureuse d’Aidan, j’ai eu une affection monstre pour Nora et j’ai trouvé cette histoire parfaitement sublime. Mention spéciale aux personnages secondaires qui sont travaillés à la perfection et qui apportent un véritable plus à l’histoire ! A lire et à dévorer, sans limite !

Dublin Street (On Dublin Street #1)
London Road (On Dublin Street #2)
Jamaica Lane (On Dublin Street #3)

Ma (1)

Ce qui nous oppose – Nina Frey

ce-qui-nous-oppose-nina-frey

mon-avis-3

Ahhh, ma Nina, cette demoiselle est sans conteste une des plus belles découvertes que j’ai pu faire sur la blogo. J’ai en effet eu l’occasion de découvrir l’histoire de « Ce qui nous oppose » il y a plusieurs mois maintenant lorsque Nina a commencé l’écriture de son roman. J’ai adoré suivre les péripéties de Tina et Max. J’ai tellement aimé les retrouver dans ce livre !

Je remercie chaleureusement Nina pour sa confiance et sa proposition de me faire découvrir ce sublime roman en avant-première. Je suis tellement désolée d’avoir pris autant de temps dans mes lectures ces derniers temps (et d’avoir dû mettre le blog un minimum en pause pour pouvoir réussir à sortir de mes examens en vie). Mais je suis tout de même ravie de vous en parler aujourd’hui, bien que la date de sortie soit déjà passée. L’avantage, c’est que vous pouvez vous le procurer sans attendre !

L’histoire de Tina et Max, c’est un tourbillon magique qui vous emporte et avec lequel vous ne savez pas dans quel état vous allez terminer. Ces êtres que tout oppose sont capables de vous retourner en un instant. Ils risquent de vous faire un peu mal au cœur, mais la lecture vaut tellement le coup qu’il serait dommage de ne pas risquer d’avoir mal quelques instants.

J’ai été subjuguée par le travail que Nina a fait sur ce roman. Dès les premières lignes j’ai été éblouie, sincèrement ! Il a été parfaitement retravaillé. Les mots sont choisis avec soin. Ils sont calculés de manière à donner une dimension réaliste, vraie et romantique au récit. Il m’arrive souvent de lire des New Adult qui se ressemblent, qui pourraient presque avoir été écrits par le même auteur tellement le schéma est classique et les tournures sont similaires. Ici, rien de tel, tout est parfait à tel point que ces éléments amènent ce roman à se différencier des autres.

Les personnages se cherchent pendant une partie du récit ce qui ne le rend pas trop facile. J’en ai marre des gens qui se sautent dessus après 3 pages. Dans ce roman, c’est la différence qui va les réunir. J’ai aimé ce beau et tendre message.

Le décor lui aussi est pour le moins singulier. Cette histoire se déroule à Paris, ce qui change des habituelles autres qui se passent souvent aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne (oui, on ressent un peu ma lassitude générale, pas vrai ?). J’ai aimé découvrir les différents endroits dans lesquels nous emmène Nina à travers ses personnages.

En conclusion, ce roman est une pépite. Je suis tellement fière de ce que Nina a pu réaliser avec son histoire qui lui tenait tellement à cœur. Je sais qu’elle a dû y travailler d’arrache-pied et ça ne rend que ce roman encore plus beau de savoir que tout y a été pensé pour nous ravir. Cette histoire ne ressemble pas aux autres, c’est pour cette raison que je l’ai tant aimée ! Ce roman est ce que j’appelle une auto-édition réussie. Tout y est réuni pour qu’il devienne un succès et c’est tout ce que je souhaite à ma chère Nina. Il me reste un souhait, pouvoir en lire rapidement un nouveau.

ma-1