Here I am, this is me… #bye2017

Blabla

En cette fin d’année 2017, il me vient l’envie de faire le point sur toutes ces révolutions et tous ces changements qui ont eu lieu durant ces 52 semaines. Cet article sera très personnel, ce que je n’avais pas véritablement fait depuis cet article. J’avais besoin d’écrire depuis des jours, besoin d’externaliser ces sentiments multiples qui m’ont traversée cette année. Bref, ce sera personnel, peut-être un peu ennuyeux, libre à vous de partir dès l’instant.

A l’heure où j’écris cet article, il y a un an jour pour jour, j’étais au plus bas. Vous ne l’aviez peut-être pas remarqué à l’époque car j’ai essayé de rester discrète sur ce fait. Mais j’avais rarement été aussi mal en point de toute ma petite vie. Un garçon m’avait retourné le cœur, c’était ma faute, j’aurais dû faire davantage attention à moi. On ne s’était rien promis. Pourtant, il me semblait que le respect était quelque chose qu’on ne devait jamais promettre, peu importe le type de relation dans laquelle on s’engage. Finalement, je me suis trompée. Cette déception a duré des mois et a été méchamment accentuée par un médicament qui ne faisait que m’enfoncer encore dans l’abîme. Ma pilule. Il y a un an, ma pilule était clairement en train de me détruire. C’est pourquoi juste après la nouvelle année, je me suis retrouvée aux urgences, incapable de réviser comme j’étais censée le faire chez moi.

Bref, je me rends compte que j’ai commencé 2017 au plus bas et que finalement, au fil des mois, j’ai réussi à redevenir qui j’étais, à éliminer cette pilule de mon corps qui jouait tellement sur mon moral et qui m’a presque fait perdre ma meilleure amie tellement j’étais devenue quelqu’un d’autre à cause de ces hormones !

Ensuite, j’ai essayé de prendre en main mon mémoire. Vous savez à quel point cette période a été intense, stressante et parfois même désespérante pour moi. J’étais seule à bord, je me suis rapidement rendu compte que mon promoteur ne serait pas impliqué dans mon projet et que toutes les décisions m’incomberaient. Au fil du temps, j’ai réussi à construire ce que j’avais envie de faire. Ca a été difficile, je ne vous le cache pas. Rajoutez à cette activité, un job étudiant, plusieurs cours et travaux de groupe, des articles pour Lettres Numériques, plus un autre boulot pendant l’été et vous aurez un condensé de la grande moitié de mon année. Au final, quand je fais le point, je me rends compte qu’excepté travailler mes cours, bosser et écrire mon mémoire ou des articles, je n’ai pas fait grand-chose. Mais, il fallait en passer par-là pour être diplômée et finalement, le 1er septembre, après des semaines de stress et de doute, j’ai défendu mon mémoire (sans mon promoteur) et je l’ai réussi. Le jury m’a félicitée pour mon implication. Ils ont senti que j’avais pris ce projet très à cœur et leur note a été délivrée en conséquence. Comme quoi, rien n’est impossible. C’est certainement la citation de mon année. Rien n’est impossible. Dès qu’on se donne les moyens, rien ne peut nous résister.

Puis, après des mois intenses et 8 jours de vacances bien mérités, octobre est arrivé. Et là, toute la prise de confiance des derniers mois a littéralement explosé contre un mur. Il me fallait trouver du boulot et les refus se sont accumulés. Pendant plusieurs semaines, je me suis sentie nulle, sans savoir ce que je voulais vraiment dans la vie et incapable d’accomplir quelque chose après 6 années d’études à me donner à fond. Difficile d’assumer ce sentiment face à des amies qui réussissent toutes ce qu’elles entreprennent. Difficile de se sentir au niveau. Ensuite, décembre est arrivé. Un voyage à Paris, un entretien, un feeling qui passe bien et finalement, quelques jours plus tard, une réponse positive à un emploi. 2018 commencera dans un autre pays pour moi. Pleins de changements en vue, enfin du boulot, enfin me bouger les fesses et ne plus ruminer chez moi, enfin voir du monde, un autre monde, enfin faire quelque chose après ces longues années d’étude !

roman-bozhko-251947

Photo by Roman Bozhko on Unsplash

Comme quoi, cette année a vraiment été un mélange de hauts et de bas constants ! Ce que j’en retiens, c’est que tout est possible ! J’en suis la preuve vivante. Il suffit de se donner les moyens d’y arriver. Sincèrement, je n’étais pas la fille sur qui on aurait pu parier à mon arrivée dans le master. Je n’avais jamais vu un algorithme de ma vie et jamais essayé de comprendre le principe d’une base de données. Finalement, j’ai réussi à terminer ce master, et ce, plutôt bien ! Et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres !

J’avais un métier rêvé dans ma tête mais qui ne me semblait jamais atteignable. Je voulais toucher des doigts l’édition, je postulais dans des maisons en me disant que je ne serais jamais prise étant donné mon parcours qui ne me destinait pas directement à ce secteur. Et finalement, me voilà à commencer un travail dans ce monde que je chéris tant !

Il y a un an, je me sentais au plus mal et n’étais même pas sure de réussir ma session d’examens tellement j’étais incapable de me concentrer à cause de cette fichue pilule. Alors il y a un an, je ne me destinais pas du tout à réaliser les choses que j’ai faites et que je vais encore faire cette année.

Aujourd’hui, je vous écris cet article avec encore ce sentiment d’avoir raté des choses, de ne pas avoir donné autant que j’aurais dû ou pu, que j’aurais pu encore  faire mieux ou plus. La route est encore longue pour que j’arrive à être fière de moi. Vous allez me dire : « Iris, t’exagères », mais c’est vrai. Mais je me promets de travailler sur ce point pendant cette année qui s’offre à moi et enfin réussir à accepter que oui, je peux faire de grandes choses.

Je n’ai pas écrit cet article pour me jeter des fleurs, aucunement. Si vous avez lu tous les mots, vous comprendrez que je me jette très rarement des fleurs. Mais j’ai voulu faire part de mon expérience, vous montrer que même si parfois, les éléments sont contre vous, que le sort semble s’acharner, tout peut changer. Les plus belles satisfactions naissent des épreuves. J’en suis maintenant persuadée. Alors ne vous laisser pas détruire par quelqu’un ou quelque chose qui vous empêche d’avancer. N’ayez pas peur de prendre des risques et lancez-vous ! Vous êtes la seule personne sur qui vous pouvez compter. Faites tout ce que vous voulez, mais faites-le pour vous ! Oui, je parle de manière très égoïste, mais il faut parfois être égoïste et pensez à vivre pour soi, surtout lors des prises de décision importantes. Mais ce n’est que mon avis.

Sur ce, je vous souhaite un 2018 à la hauteur de vos espérances. J’espère que vous y  trouverez tout ce que vous cherchez et même plus encore ! Surtout, j’espère que vous serez heureux comme tout.


Publicités

2017 Blogging Rewind

Rewind

Rappelez-vous, je vous avais proposé ce petit article l’année dernière. Je l’avais alors trouvé chez ma chère Harlow Queen ♥ J’ai pensé qu’il serait sympa de faire une petite conclusion à cette année 2017, qui a été pour le moins intense en émotion, en stress et en surprise. Je vous propose de conclure l’année bloguesque avec cet article. Un autre, plus personnel suivra également.


Quels sont vos 5 coups de cœur de l’année ?

Je dois dire que comparé à 2016, j’ai eu pas mal de coups de cœur cette année ! Oh Joie !

 

Le sel de nos larmes ♥
Le choix d’une vie ♥
Ce qui nous oppose ♥
Miss Cyclone ♥
Petits secrets, grands mensonges ♥


Quels sont vos 5 meilleurs souvenirs de bloggeur cette année ?

➊ Je me dois de souligner encore les nombreuses rencontres que j’ai faites sur la blogo ces derniers mois, dont certaines tiennent maintenant depuis plus de 2 ans ! Cette communauté m’apporte tellement, tellement !
➋ Avoir réussi à parler auto-édition, comme je le voulais l’année dernière. Je suis contente que mon mémoire serve un minimum à quelque chose. Je suis vraiment contente d’avoir pu divulguer un peu de ma science aux auteurs qui en ont besoin.
➌ Avoir pu participer, in extremis, au festival New Romances à Cannes avec ma meilleure amie (et apparaître le plus discrètement du monde sur la vidéo de trailer de l’année prochaine).
➍ Avoir pu organiser un petit concours pour vous remercier d’être là ! C’était pas grand chose, mais j’étais contente de le faire.
➎ Bon, ce n’est pas tellement lié au blog, mais je garde un super souvenir de ma participation comme bénévole à la Foire du Livre de Bruxelles ! Un grand moment livresque.


Quels sont les 5 sorties 2018 que vous anticipez le plus ?

Le même avantage que l’année dernière lié à la rédaction de cet article c’est que je prends enfin connaissance des futures sorties de l’année à venir. 

➊ Fire in you, le 6e tome de Wait for you de JLA, of course ! ♥
➋ Until it fades, le nouveau KA Tucker chez Hugo ♥
➌ Holding up the universe de Jennifer Niven ♥
➍ Les sorties poches de la série Coup de foudre à Manhattan de Sarah Morgan ♥
➎ Et la sortie de la suite en grand format ♥


Quels sont vos projets de blog pour 2018 ?

➊ Le garder en vie, déjà. Si vous me suivez sur les réseaux, vous aurez appris que j’ai décroché un job à Paris. Je commence début janvier ! Un grand changement, un nouveau pays, de nouveaux challenges. Bref, on verra si bébé blog survivra à tout cela !
➋ J’aimerais continuer à varier le contenu de mes articles, en refaire sur l’auto-édition mais aussi d’autres plus généraux.
➌ J’aimerais réussir à le garder en vie avec un article minimum par semaine.
➍ Je voudrais vraiment très fort changer le design, je commence vraiment à me lasser de celui-ci !
➎ Il faudrait aussi que je sois plus assidue dans mes visites sur les autres blogs ! Je ne le suis vraiment pas assez.

ian-schneider-108618

Photo by Ian Schneider on Unsplash


Résultat des courses de vos challenges ?

➊ Comme l’année dernière, je n’ai fait qu’un challenge cette année. Celui de Goodreads. Et contre toute attente, j’ai réussi à atteindre les 80 lectures cette année ! Challenge validé ! Ce qui était loin d’être gagné vu le boulot que j’ai eu ces derniers mois. Je lis moins que les autres années, mais je sélectionne davantage mes lectures suivant mon humeur, mes envies. Bref, je suis vraiment contente de mes lectures cette année ! Bon, je suis toujours contente de lire, mais 2017 a été riche en lecture au top !

Des futurs challenges en vue ?

➊ En 2018, je vais me refixer 80 lectures. C’est le néant total, je ne sais pas comment cette année va se dérouler (évidemment, personne ne le sait haha!) donc on verra bien ! A revoir à la baisse si besoin.
➋ Un vrai challenge pour moi est de garder mon compte Instagram actif ! Ca va être compliqué car je ne pourrai pas prendre mes livres à Paris, évidemment. Donc un vrai challenge, on verra ce qu’il advient !


Voilà ma conclusion à cette année riche en émotions ! 
J’espère que vous avez passé un très beau Noël avec vos proches ou même tout seul ♥
Je vous fais de gros bisous !

Top 5 – Ces livres qui font chanter Noël

Ces livres qui sont tout de rose vêtus

Bonjour à tous,

On se retrouve en ce vendredi pour un nouveau top 5 ! Rappelez-vous, le top 5 est un événement bimensuel, organisé par LauraHarlowLudo et moi-même lors duquel nous vous proposons 5 romans en lien avec un thème tiré au sort.

Aujourd’hui, nous avons décidé de fêter Noël avec des romans pleins de flocons de neige ! J’espère que ce petit top 5 vous donnera des idées de lecture pour cette saison !

TOP 5 – CES LIVRES QUI FONT CHANTER NOËL


La vie est belle après tout – Carmel Harrington. Un roman que j’ai lu en dehors de la période de Noël mais que j’ai vraiment beaucoup aimé !

Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi – Juliette Bonte. Une histoire de Noël avec une héroïne qui pourrait être la cousine de Bridget Jones ! Un bonheur ce livre.

La douce caresse d’un vent d’hiver – Sarah Morgan. Bon, j’ai réussi à ne pas ressortir La danse hésitante, j’ai opté pour le dernier tome qui est tout aussi bon que le premier (si pas meilleur ?)

All I want for christmas – Emily Blaine. J’avais été très heureuse de ma lecture à l’époque. Bizarrement, quand j’y repense maintenant, mon avis a un peu changé. Cela tient plus de ce qui existe autour du roman, de l’auteure, que de l’histoire en elle-même. Bref.

Une nouvelle chance – Debbie Macomber. Je m’étais offert ce petit roman l’année dernière et j’en garde un souvenir tout choupinet !


J’espère que ce petit article vous aura plu !
Je vous souhaite déjà de joyeuses fêtes à tous ♥

Tag PKJ de Noël

tag-de-noel

Quand j’ai vu que Pochet Jeunesse ressortait un petit tag pour Noël, je me suis dit que c’était une belle occasion d’ouvrir la saison des articles de décembre (à suivre, une multitude d’articles résolutions dans les prochains jours) !


1) Citer un livre avec « Noël » dans le titre.

Noël sur la 5e Avenue de Sarah Morgan

noel-5e-avenue

2) Citer un livre qui se passe, au moins en partie, à Noël.

La danse hésitante des flocons de neige de Sarah Morgan (bon, je vais essayer de varier un peu mes auteurs !) Mon avis

3) Citer un livre que vous aimeriez offrir.

J’ai fait un petit article selon les personnes à qui je devrais offrir un livre. Je ne recommanderais pas la même lecture selon le profil.

4) Citer un livre que vous aimeriez qu’on vous offre.

J’aimerais beaucoup recevoir le roman lié à mon coup de coeur Le sel de nos larmes, à savoir, Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre de Ruta Sepetys !

5) Citer un livre dont les prénom et nom de l’auteur comprennent les lettres N,O,E et L.

Jeu de patience de Jennifer L. Armentrout ♥

6) Citer un livre dont la couverture est aux couleurs de votre sapin (si vous n’avez pas de sapin, une couverture avec du rouge et du vert).

Bon, je n’ai pas de sapin (mouais, c’est plus trop Noël chez moi depuis 3 ans) donc voici une couverture rouge et verte – Sans plus attendre de Kristan Higgins

sans-plus-attendre

7) Citer un livre avec des étoiles sur la couverture.

La mécanique du coeur de Mathias Malzieu

CVT_Jack-et-la-mecanique-du-coeur-Album-jeunesse_7421

8) Citer un des livres que vous comptez lire à l’approche de Noël.

Par une nuit d’hiver de Nora Roberts

9) Citer un livre dont le titre commence par N et termine par L.

Notre année troubl(e) de Sarina Bowen (naaan c’est presque pas de la triche!)

the-ivy-years,-tome-1---notre-annee-trouble

10) Citer un livre où au moins une scène se passe sous la neige.

Mon chouchou La douce caresse d’un vent d’hiver de Sarah Morgan (sérieux, il est possible de ne pas citer cette auteure plusieurs fois dans ce tag ?)


 

Les Frères O’neil #2 : L’exquise clarté d’un rayon de lune – Sarah Morgan

lexquise_clarte_dun_rayon_de_lune-sarah-morgan

mon-avis-3

Ahh quel plaisir de retrouver à nouveau les frères O’neil ! Difficile de ne pas succomber à nouveau au charme de Sean même s’il n’arrive pas au niveau de Jackson, soyons honnêtes. Bref, je m’épanche déjà sur mes déboires amoureux alors que je ne vous ai pas encore dit un mot de l’histoire. Mes excuses. Commençons.

Rappelez-vous, Elise est la jeune chef que l’on découvre vaguement dans le premier tome. Elle dirige d’une main de maître les cuisines du centre de sports d’hiver de la famille O’neil. Il y a quelques mois, elle a vécu une nuit de folie avec Sean mais depuis, le jeune médecin se fait rare au village et inconsciemment, Elise pense que c’est de sa faute s’il n’est plus aussi présent au côté de sa famille. Il donne l’impression de la fuir et tout bien considéré, elle semble en faire autant dès qu’il remet un pied dans le village familial. Toutefois, la santé vacillante du patriarche de la famille est sur le point de les faire se côtoyer à nouveau plus que d’ordinaire.

Je vous avoue, quand j’ai su que le tome deux serait l’histoire d’Elise et Sean, j’ai été un peu perturbée. En effet, c’est le couple dont on sait le moins de choses dans le premier tome, l’auteure reste très vague sur leur histoire personnelle. Voilà pourquoi je m’attendais à d’abord suivre le récit de Brenna et Tyler avant celle-ci puisqu’on connait davantage d’éléments sur eux. Au final, leur histoire avance petit à petit (ou pas en fait) dans ce deuxième tome et je n’en peux déjà plus d’attendre la sortie du dernier tome (cette chronique a été écrite il y a des mois, vous savez peut-être que j’ai eu un superbe coup de coeur pour ce dernier tome, mais patience pour ma chronique) ! Ces deux personnages m’intriguent beaucoup et je suis friande des amitiés qui se transforment en belle histoire d’amour !

Ce deuxième tome n’en reste pas moins une excellente histoire avec des paysages d’été qui ne valent pas tout à fait les vues présentées en hiver dans La danse hésitante mais tout de même, cet endroit reste paradisiaque et en été comme en hiver, je ne peux que rêver d’y vivre !

C’est bien simple, ce tome est tout aussi addictif que le premier même s’il ne m’a pas procuré les mêmes étincelles. Et j’en connais la raison principale. Je trouve que les problèmes de l’un et de l’autre sont trop souvent « mis en avant » de sorte qu’on sent que quelque chose de sérieux entoure le passé des deux personnages mais qu’on ne met le doigt dessus que plus tard (peut-être trop tard ?) Ce qui est bien d’un côté, je n’aime pas quand l’histoire va trop vite. Mais tout de même, revenir constamment sur le souci sans dire clairement lequel il est m’a un peu dérangé à la longue… Et finalement, avec tous les indices, on finit par trouver le cœur du problème avant qu’il ne soit clairement énoncé.

Mais cela reste un seul point négatif face à tout le roman qui est un très bon moment de lecture et que je ne peux que recommander. Même si la magie n’est pas au même niveau que dans le premier tome, l’histoire reste mignonne avec deux héros qui ont une peur incroyable de l’engagement mais qui finisse par rapidement s’attacher l’un à l’autre et auxquels on ne peut que s’attacher également.

4-plumes

Le sel de nos larmes – Ruta Sepetys

le-sel-de-nos-larmes

mon-avis-3

Je vous parle aujourd’hui d’un roman qui m’a émue et énormément touchée ! Vous le savez peut-être, j’ai une affection particulière pour les romans qui traitent de la Seconde Guerre Mondiale, en contestent mes coups de cœur absolus pour Elle s’appelait Sarah ou La Voleuse de Livres ! J’ai donc commencé ce roman avec une certaine attention. Je savais qu’il avait beaucoup fait parler de lui, je sais que plusieurs blogueuses l’ont adoré, ce qui ne lui a pas du tout mis la pression.

Et le résultat est unanime, j’ai certainement autant aimé que ceux qui ont adoré ce roman ! Pour être honnête, j’ai lu ce livre au début des périodes de froid dans la région. Je lis énormément le soir, dans mon lit. J’ai donc ouvert ce roman tous les soirs dans ma chambre où il doit faire une dizaine de degrés, pour découvrir l’histoire et le destin croisés de quelques enfants, piégés par cette guerre qui n’en finit pas. J’ai senti le froid me refroidir les os pendant leur chemin à travers la neige glaçante !

J’ai plus qu’adoré en découvrir davantage sur le trafic d’œuvres d’art qui a eu lieu pendant la Seconde Guerre Mondiale, comme en témoigne le film de Tarantino ! J’ai aussi été touchée par le parallèle tout personnel que je fais entre le bonnet rose d’Émilia et le manteau rouge de la petite fille dans La liste de Schindler (un de mes films préférés, évidemment !) Je suis la seule à m’être fait cette comparaison ?

On ressent le travail très documenté de l’auteur ! J’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur le côté Russie de la guerre, qui est généralement expliquée depuis l’Allemagne. L’histoire du bateau m’était également totalement inconnue. J’y ferai davantage attention dorénavant !

Les personnages sont singuliers. Ils ont tous une nationalité différente dans un monde où des étiquettes vous sont cousues selon votre origine ! Chacun finit pourtant par tisser des liens avec les autres et les origines finissent par avoir bien peu d’importance (bien qu’une épée de Damoclès pèse toujours au-dessus de ces enfants). Nous obtenons de cette façon différentes visions de protagonistes provenant de diverses régions des pays en guerre ! Cette caractéristique est très intéressante. Tous ces petits héros sont attachants, impossible de ne pas avoir de l’empathie pour eux.

Les chapitres sont courts, mais entraînants ! Vous l’aurez compris, tout est réuni dans ce roman pour vous empêcher de le refermer. En tout cas, moi, ce roman m’a énormément donné envie de découvrir l’autre roman de l’auteure « Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre » que je vais certainement glisser discrètement sur ma petite liste de Noël, surtout que les deux histoires sont intimement liées !

Ma (1)

Play On – Samantha Young

play-on-samantha-young

mon-avis-3

Est-il sérieusement possible d’aimer tous les romans d’un auteur, sans exception aucune ? Je crois bien que oui ! Et je plaide coupable avec Samantha Young.

Evidemment, vous n’êtes pas sans savoir que je suis une fan incontestée et incontestable de la série On Dublin Street ! J’ai commencé avec le premier tome en VF il y a pratiquement 3 ans, et j’ai continué avec le reste en VO tellement j’étais impatiente de connaître la destinée de ces personnages qui sont presque devenus mes amis imaginaires au fil du temps ! J’ai récemment eu envie de me replonger dans une VO et qui de mieux que Sam pour m’y remettre ? J’ai donc opté pour son dernier roman, publié en auto-édition.

Cette histoire se découpe en 3 parties lors desquelles nous suivons la destinée de Nora O’Brien. D’abord adolescente dans une petite ville de l’Indiana où son futur semble tout tracé : enchaîner les petits boulots pour pouvoir s’occuper de son père malade. Sauf qu’une rencontre impromptue risque bien de modifier tous ses plans. Jim. Le garçon qui va changer son avenir. En quelques semaines, Nora quitte tout pour Edimbourg. Un drame n’est malheureusement jamais loin et Nora, alors jeune adulte, va devoir apprendre à se reconstruire.

Cette histoire est véritablement tout ce que j’aime chez Samantha Young ! Des personnages poignants, torturés, attachants, vrais. Des héros masculins qui vous font rêver, tellement beaux, même s’ils sont décrits en anglais. Oui, je suis encore tombée amoureuse avec ce roman, comme une débutante ! L’intrigue est somme toute assez banale, une jeune fille perdue qui quitte tout pour construire sa vie comme elle l’entend vraiment. Excepté que, contrairement aux comédies romantiques où tout se passe globalement très bien pour les héroïnes, rien ne va être facile pour Nora. Au fil du temps, elle va apprendre que l’amour ne se cache pas toujours là où on désire qu’il soit, mais qu’il faut également apprendre à se pardonner soi-même pour avancer et construire une autre histoire, qui nous correspond davantage.

Nora n’est vraiment pas le personnage à qui tout réussi. J’ai eu envie de la serrer dans mes bras tellement ce qui lui arrive est injuste. Sauf que, même dans les moments les plus sombres, certaines personnes arrivent à faire en sorte de ramener un peu de lumière. J’ai nommé le seul et unique Aidan Lennox (extrêmement comparable à Braden Carmichael si vous voulez mon avis ! Je suis sûre que j’ai fini de vous convaincre de le lire avec cette seule et unique phrase). Nora rencontre Aidan au détour d’une porte d’hôpital, endroit où elle passe énormément de temps à divertir les enfants malades.

Evidemment, leur histoire est prévisible, même si les difficultés sont toujours présentes de sorte que rien n’est facile pour eux ! Evidemment, tout y est dosé pour ne pas tomber dans le cliché intergalactique d’un énième Monsieur Grey ! Evidemment, leur histoire est parfaite ! Moui, rien que ça.

La fin est une des fins les plus mignonnes que j’aie jamais lue ! Petites larmes dans les yeux : check ! Il règne une atmosphère shakespearienne dans ce roman qui n’est pas sans déplaire et qui apporte une vraie âme à l’histoire ! J’ai adoré cet aspect différent.

Bref, je suis tombée amoureuse d’Aidan, j’ai eu une affection monstre pour Nora et j’ai trouvé cette histoire parfaitement sublime. Mention spéciale aux personnages secondaires qui sont travaillés à la perfection et qui apportent un véritable plus à l’histoire ! A lire et à dévorer, sans limite !

Dublin Street (On Dublin Street #1)
London Road (On Dublin Street #2)
Jamaica Lane (On Dublin Street #3)

Ma (1)

Top 5 – Ces livres qui font ressortir l’artiste en vous

ces-livres-qui-artistique

Bonjour à tous,

On se retrouve en ce vendredi pour un nouveau top 5 ! Rappelez-vous, le top 5 est un événement bimensuel, organisé par LauraHarlowLudo et moi-même lors duquel nous vous proposons 5 romans en lien avec un thème tiré au sort.

Pour cette nouvelle sélection, nous avons laissé parler les artistes en nous pour vous proposer un top 5 artistique ! Personnellement, j’ai essayé de proposer des livres avec à chaque fois une forme différente d’art.

Top 5 – Ces livres qui font ressortir l’artiste en vous


L’infini + un – Amy Harmon. Parlons musique pour commencer avec ce roman dont je garde un superbe souvenir ! J’avais adoré ce road-trip musical. Existe-t-il plus bel art que la musique ? Je ne saurais vivre sans musique !

Miss Peregrine et les enfants particuliers – Ransom Riggs. Parlons objet-livre maintenant. Existe-t-il plus bel objet que cette trilogie, sincèrement ? Tout y est magnifique ! Et on ne se ruine pas pour se procurer un roman sublime, ce qui n’est pas peu dire.

La mécanique du coeur – Mathias Malzieu. Attardons-nous maintenant sur les beaux mots ! N’est-il pas plus bel auteur pour allier les mots que Monsieur Malzieu ? Chronique

Play on – Samantha Young. J’ai un peu craqué pour les 2 derniers. J’avoue. Je vous propose 2 romans de Samantha Young parce que je l’aime. Et voilà. J’évoque d’abord celui-ci dont mon avis sortira la semaine prochaine. Nora, shakespearienne dans l’âme, rêve de jouer sur les planches et il semblerait que sa passion finisse par changer sa vie !

Scotland Street – Samantha Young. Et puis un dernier de Samantha Young parce que l’art du tatouage est pour moi un art tout aussi honorable que les autres. Je crois que Cole pourrait très bien me faire sauter le pas à lui tout seul !


Voilà qui est déjà terminé ! J’espère que vous avez passé un excellent moment artistique. 

N’hésitez pas à me donner votre propre sélection en commentaire ou à laisser le lien de votre blog pour que j’aille la découvrir !

Des livres à offrir à Noël

noel-cadeau

Vous n’êtes pas sans savoir que nous sommes en décembre et que Noël approche à grands pas ! C’est pourquoi j’ai décidé de faire un petit article que j’ai eu envie de faire depuis 2 ans mais que je n’ai jamais eu le temps de préparer. Je vous propose donc des idées de cadeaux-livres suivant la personne à qui vous désirez faire plaisir ! J’espère vous donner de bonnes idées ♥


Pour la maman/la marraine/la tante

Le choix d’une vie – Alia Cardyn. Un livre addictif, beau et singulier d’une auteure belge à suivre.

Outlander – Diana Gabaldon. Un désormais classique que l’on ne présente plus !

Dating you / Hating you – Christina Lauren. Un duo littéraire imparable qui nous livre une histoire drôle et tendre à la fois !

Petits secrets, grands mensonges – Liane Moriarty. Du suspens, une écriture singulière et un meurtre à élucider !

Miss Cyclone – Laurence Peyrin. Un roman intense et sublime !


Pour la cousine/la sœur adolescente

Les Fiancés de l’hiver – Christelle Dabos. Premier tome d’une trilogie incontournable dans un univers totalement à part !

Cinder – Marissa Meyer. Les contes de fées revisités à la sauce imaginaire !

Everything, everything – Nicola Yoon. Deux personnages supposés ne jamais se rencontrer qui vont vivre une très belle histoire !

Tous nos jours parfaits – Jennifer Niven. Un roman poignant et magnifique !

Le sel de nos larmes – Ruta Sepetys. Un roman historique qui se déroule à la Seconde Guerre Mondiale, des enfants livrés à eux-mêmes, un dénouement déchirant !


Pour le papa/l’oncle/le parrain

Le livre de Joe – Jonathan Tropper. Mon auteur préféré, mon livre préféré, avec Bruce Springsteen en fond sonore !

Silo – Hugh Howey. De la science-fiction dans un monde post-apocalyptique ! Oserez-vous sortir du silo ?

Mon gamin – Pascal Voisine. Une histoire particulière, un premier roman à découvrir !

La chambre des curiosités – Preston & Child. Un thriller haletant et intense !


Pour la meilleure amie

La danse hésitante des flocons de neige – Sarah Morgan. Le livre de Noël le plus beau jamais écrit !

Dublin Street – Samantha Young. Mon auteure préférée, ma série préférée. Un incontournable du New Adult !

La vie est belle après tout – Carmel Harrington. Un roman de Noël avec une morale comme on les aime !

La dernière chanson – Nicholas Sparks. Un livre déchirant mais tellement, tellement beau !

Je peux très bien me passer de toi – Marie Vareille. Un livre feel-good à découvrir !


Voilà qui est déjà terminé, j’espère que vous aurez trouver quelques idées de cadeaux pour vos proches !

Brooke-Davis-Celebration-Fail-On-One-Tree-Hill-Gif

Je suis en manque cuisant de OTH !

Ma vie cachée – Becca Fitzpatrick

ma-vie-cachée

mon-avis-3

Il est l’heure aujourd’hui de vous parler d’un roman Young Adult ! Parce qu’il faut être honnête, je n’en lis que trop peu souvent et par conséquent, je ne vous en parle que très peu souvent. Heureusement, d’autres blogueurs sont plus assidus que moi !

Lorsque j’ai vu ce roman de Becca Fitzpatrick dans la sélection de la masse critique de Babelio, je n’ai pas pu m’empêcher de participer. Parce que d’accord je lis peu de YA, mais j’ai tout de même dévoré la saga Hush, Hush en à peine quelques jours ! Je ne voulais donc pas passer à côté d’une sortie de l’auteure.

Bien que j’aie beaucoup aimé la série précédente que j’ai lue de l’auteure, je dois avouer que j’ai été assez indulgente en commençant ce roman-ci, ce qui est plutôt rare ! Je n’avais pas d’attente particulière, excepté de passer un chouette moment avec une intrigue qui semblait plutôt prenante.

Finalement, j’ai effectivement passé un bon moment et le fond de l’histoire s’est révélé être très intrigant mais… il m’a manqué un petit quelque chose pour être vraiment impatiente à l’idée d’ouvrir ce roman tous les soirs. J’ai lu chez plusieurs blogueurs qu’ils avaient trouvé le début un peu lent. Moi pas. Je le trouve nécessaire à l’histoire et pas du tout plus ennuyant que le reste. Pour moi, tout est linéaire, excepté les petits moments à suspens. Attention, linéaire ne veut pas dire plat et sans intérêt. L’histoire est bien ficelée. Je n’ai pas vu venir la chute, c’est dire si je suis peu perspicace lorsqu’il est question de roman. Je me laisse tellement facilement berner.

Au final, je crois que ce qui m’a manqué se situe dans le personnage principal. Stella. Je l’ai trouvée un peu égoïste à certains moments, surtout au début, évidemment. Mais cela réside peut-être dans le fait que, comme je lis peu de YA, j’ai peu souvent affaire à des héroïnes si jeune. Elle a 17 ans, évidemment qu’elle fait des erreurs, qu’elle ne pense qu’à sa tronche à certains moment et évidemment qu’elle s’en veut par après. Mais je ne sais pas, il m’a manqué quelque chose avec elle, je ne me suis pas attachée à elle comme je peux le faire avec d’autres héroïnes, dans d’autres romans. Maintenant, je me dois quand même de reconnaître que le personnage évolue positivement au cours du roman de sorte qu’elle devient finalement sympathique !

L’histoire est prenante, on ne demande qu’à obtenir finalement une réponse à tous ces secrets qui pèsent sur les personnages. Globalement, j’ai donc passé un très bon moment. L’intrigue est vraiment intéressante et un page-turner s’installe assez rapidement (même si, personnellement, j’ai ressenti un petit coup de mou vers le milieu du roman, allez savoir pourquoi ?). Il n’en reste pas moins un très chouette roman, qui vous fera sans conteste passer un bon moment !

3-plumes