Juste un défi entre nous – Marie Anjoy

juste-un-defi-entre-nous-marie-anjoy

mon-avis-3

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance d’être sélectionnée par la maison d’édition les Bas-Bleus pour devenir partenaire et ainsi découvrir leurs ouvrages en avant-première et vous en parler, comme il se doit ! J’ai été très intriguée par cette nouvelle maison d’édition belge spécialisée dans la romance ! Je ne pouvais résister à faire ma demande et je suis vraiment très heureuse d’avoir été sélectionnée. Merci à l’équipe des Bas-Bleus pour sa confiance.

Je vous propose donc aujourd’hui mon avis sur le premier roman paru le 3 mai dernier dans cette toute nouvelle maison d’édition, « Juste un défi entre nous » de Marie Anjoy. Vous êtes prêts ? C’est parti !

Comme toujours, j’ai vaguement lu le résumé avant de commencer ma lecture. J’ai toujours peur d’en savoir trop et de ne plus être surprise pendant ma lecture. J’ai donc commencé ce livre avec pour seul indice, la couverture et le titre. Je trouve d’ailleurs la couverture très réussie et très jolie !

Mais bref, passons au contenu de ce roman, ce qui vous intéresse davantage. La première rencontre entre Meg et Nick est tout ce qu’il y a de plus insolite et surprenant ! Disons que cette rencontre ne les destine pas du tout à construire leur histoire. Et pourtant, il semblerait que derrière les apparences se cachent bien de mystères et de secrets, parfois inavouables !

Je vous avoue, quand j’ai commencé ce livre, j’ai eu très très peur de retomber dans le schéma classique de la romance actuelle. Et les quelques premiers chapitres m’ont semblé ressembler à un début classique. La différence, c’est que j’ai dévoré ensuite la moitié du roman en une après-midi ! On oublie vite, très vite, les clichés qui pouvaient apparaître en début de roman, tellement on est pris dans cette histoire.

Autant le début est assez classique dans les faits qu’il présente, autant la suite est vraiment surprenante ! Alors même si certaines longueurs ici et là peuvent gêner la lecture, j’ai tout de même passé un excellent moment avec ce roman. J’ai beaucoup de mal à expliquer le sentiment qui m’a traversée. Disons qu’on a l’impression d’être dans une histoire classique mais qu’on n’y est pas du tout ! C’est étrange, n’est-ce pas ?

Les chapitres sont courts et je dois avouer qu’on ressent parfois l’écriture Wattpad, mais pas dans le sens négatif du terme (si un sens négatif peut se cacher derrière cette plateforme d’écriture, je vous laisse le loisir de décider). Ici, on perçoit juste une certaine urgence dans les fins de chapitres, qui nous donne envie de dévorer le suivant ! Pourtant, j’émets une certaine réserve face à cette urgence car j’aurais aimé en savoir encore plus sur la psychologie des personnages qui sont finalement tout sauf clichés et qui mériteraient quelques explications supplémentaires ! Certains passages essentiels ont, selon moi, été éclipsés également. Ce qui est dommage, mais qui ne gâche pas la lecture non plus !

Je suis vraiment navrée de cette chronique très décousue, mais sachez que, pour conclure, je vous conseille vivement de découvrir ce premier roman de cette toute nouvelle maison d’édition ! Il apporte un vent de fraîcheur et de nouveauté dans la romance, genre vu et revisité maintes et maintes fois ! Vous pourriez être aussi étonnés que moi par votre lecture, qui sait ?

4-plumes

Publicités

O’Neil Brothers #3 : La douce caresse d’un vent d’hiver – Sarah Morgan

la-douce-caresse-dun-vent-dhiver-sarah-morgan

mon-avis-3

Je dois vous avouer plusieurs choses ! D’abord, cette chronique est prête depuis un siècle, j’ai déjà relu ce roman 3 fois depuis, mais je n’avais pas encore eu le temps de vous la partager. Mes excuses ! Ensuite, pour l’anecdote, j’étais persuadée en terminant le tome 1 que ce roman-ci serait la deuxième histoire car on s’était davantage familiarisé avec Brenna et Tyler dans le premier tome ! Quelle a été ma surprise quand j’ai vu que nous aurions droit à cette histoire en dernier lieu ! J’ai eu le plaisir de découvrir la raison dans la petite introduction de Sarah Morgan en début de roman. Je vous avoue aussi, Tyler a fait boum dans mon cœur dès le premier tome ! Ce bourreau des cœurs qui n’a pas peur de montrer son agacement et dire ce qu’il pense me plaisait vraiment beaucoup !

Bref, je vais enfin passer à l’histoire ou je risque de m’éterniser encore longtemps ! Nous nous retrouvons à nouveau en hiver dans ce nouveau tome, finalement un an après la première histoire. Toute l’équipe de Snow Crystal s’apprête à démarrer la haute saison, la neige commence à tomber sans arrêt et les réservations augmentent à vue d’œil ! Brenna, qui est supposée passer la saison à Snow Crystal afin de  faciliter ses déplacements sur le site se voit contrainte de trouver un nouvel endroit où passer ses nuits. Par hasard, Kayla a la merveilleuse idée de proposer à Brenna d’habiter dans une des nombreuses chambres de la maison que Tyler partage désormais depuis un an avec sa fille, Jess, jeune adolescente. Prise de court, Brenna accepte. Sans savoir que cette décision va changer toute sa vie !

J’ai littéralement dévoré cette histoire ! Moi qui l’attendais comme un enfant attend Noël, j’ai savouré cette lecture dans mon lit, avec un bon thé et une grosse couverture. Je me suis accordé quelques instants de plaisir littéraire entre quelques travaux pour les cours pendant un week-end. Vous le comprendrez, il ne m’aura pas fallu énormément de temps pour en venir à bout.

J’ai adoré tous les aspects de ce roman. Les petits secrets que j’avoue, je n’ai pas vu venir dès le départ ; la relation naissante entre Tyler et sa fille ; la façon que tout le monde a eu de se mêler de l’histoire de Brenna et Tyler, comme s’il était tout vu que ces deux-là devaient finir ensemble, que tout le monde le savait, sauf eux ! J’ai un gros faible pour les histoires d’amitié qui finisse en amour, ce n’est pas la première fois que je craque. Même si ici, l’amitié a été mise entre parenthèse pendant quelques années lorsque Brenna a quitté la ville pour aller travailler avec Jackson en Suisse, on sent que Brenna et Tyler ont partagé énormément de moments pendant leur enfance ! Ces deux-là vont se découvrir d’une tout autre manière lors de ce roman. J’ai adoré qu’ils prennent leur temps, que rien ne soit évident même si j’avoue, j’ai aussi eu envie de frapper Tyler à certains moments ! J’ai eu tellement mal avec Brenna pendant un long moment. Elle qui cache son amour inconditionnel pour Tyler depuis tellement d’années n’ose pas laisser voir ses sentiments, étant persuadée que Tyler ne la voit que comme un frère en plus de ses deux autres ! Vraiment, mon cœur s’est brisé de multiples fois avec le sien ! Personnellement, l’amour à sens unique, je ne connais que trop bien.

On sent tout le poids de la famille O’Neil derrière les deux amis. A la veille de Noël, tous les membres sont assez enthousiastes et on ne peut que percevoir cette bonne humeur au fil des pages !

Bref, j’ai adoré ce roman et je pense qu’il fait vraiment partie de mes préférés ! Je pense que Sarah Morgan est tellement adorable qu’elle joue beaucoup dans la mesure aussi. J’ai rarement vu une auteure aussi gentille, elle répond à toutes les notifications ! Au vu de ce printemps toujours très frais, je ne peux que vous conseiller cette série parfaitement géniale !

ma-3

Dating you, hating you – Christina Lauren

dating-you-hating-you-christina-lauren

mon-avis-3

Voilà des mois que je n’ai pas terminé un roman en me disant que j’ai très envie d’écrire mon avis directement après la dernière page. Voilà longtemps que je n’avais simplement plus eu autant envie d’écrire une chronique tout court. Et enfin ! Ce moment est revenu. J’ouvre mon ordinateur et c’est comme si mon avis avait simplement envie de ressortir.

Le dernier roman de Christina Lauren est sorti il y a plusieurs mois maintenant. J’avais très hâte de retrouver ce duo d’auteur que j’aime tant. Je n’ai que très rarement été déçue par leurs romans. J’ai toujours adoré suivre leurs histoires, toujours très addictives avec cette pointe de piquant qu’on aime retrouver dans ce genre littéraire.

Ce roman n’a pas manqué de me donner cette même impression, bien qu’il soit sensiblement différent de ce qu’elles ont pu nous proposer plus tôt. Nous entrons avec Evie et Carter dans le monde des paillettes d’Hollywood et plus particulièrement des agents d’artistes. Evie et Carter sont deux êtres que tout rapproche. Ils aiment leur boulot plus que tout et ne vivent pratiquement que pour lui. Il ne laisse que très peu de place à leur vie personnelle. Vous l’aurez compris, ils sont tous deux célibataires. Mais une soirée organisée par des amis communs risque bien de les rapprocher. Sauf qu’à Hollywood, les retournements de situation ne sont jamais très loin. Et ils se pourraient bien que les deux tourtereaux en devenir soient amenés à se battre pour le même job !

J’aime beaucoup les histoires qui se déroulent dans ces atmosphères d’entreprise. Et j’aime encore plus les histoires où les femmes ne sont pas de « simples » secrétaires et où elles exercent leur job à l’égal des hommes. Je n’ai rien contre les secrétaires, vous vous en doutez. Mais j’en ai un peu marre du patron riche et beau à se damner qui tombe amoureux de la timide secrétaire. Bref, sachez qu’Evie se fait surnommer Evil, et est donc loin de se laisser marcher sur les pieds. Je les ai simplement adorés, elle et son panache. Quant à Carter. Ahhh Carter. Le beau brun en costume dont on rêve toutes ! Il est à croquer.

J’ai adoré ce jeu qui nait entre les deux. De fait, se battre pour le même poster va les amener à se déclarer la guerre et tous les coups seront permis. Des situations qui ne pourront que vous faire sourire. L’histoire construite autour du couple à toute son importance et n’est pas seulement là pour servir la romance qui se crée. J’ai particulièrement aimé cet aspect !

J’ai enfin retrouvé cette sincérité dans le caractère des personnages que j’avais un peu perdue depuis quelques temps. Je les ai trouvés authentiques, comme si finir ensemble était simplement juste.

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ce roman. Même si je l’ai trouvé assez différent des autres séries plus sexy des deux auteures, j’ai vraiment trouvé l’histoire intéressante. Découvrir l’envers du décor du monde des paillettes était vraiment sympa. J’ai été prise dans le fil et je l’ai dévoré en deux jours. Je ne sais pas ce qui me retient de lui attribuer 5 plumes, mais quelque chose fait que je n’y arrive pas. Peut-être le fait que j’ai déjà attribué des coups de cœur à certains romans du duo et que je préfère me modérer. Je n’en sais trop rien. Mais j’ai vraiment passé un super moment avec Evie et Carter !

4-plumes

Ces romans qui viennent de me redonner goût à la lecture ♥

L'envie de lire

Aujourd’hui, j’ai très envie de vous parler de 2 romans qui m’ont redonné envie de lire, rien que ça ! Vous le savez peut-être, ma vie a été pas mal chamboulée ces dernières semaines. Voilà quelques temps que je n’ai pas écrit de chroniques ni posté d’articles par ici. Voilà quelques temps que je me demande si j’ai encore ma place ou juste l’envie d’être ici. Tout a tellement changé en si peu de temps. En effet, j’ai trouvé du travail et je suis arrivée à Paris, tout cela en à peine 3 semaines. Tout s’est décidé tellement rapidement que encore maintenant, je me demande comment j’ai fait pour faire une chose pareille. Pendant tout ce temps de recherche d’emploi et puis de stress d’avoir trouvé et de changer de pays, j’avais perdu ce goût de lire. Vous savez, ce sentiment qui vous transporte, qui vous donne envie d’arrêter tout ce que vous êtes en train de faire pour retrouver votre lecture, et ce, à n’importe quel moment de la journée ? Ce sentiment qui vous empêche même de dormir tellement vous êtes bien dans votre livre ? Et bien, cela fait faisait des semaines que je n’avais pas eu cette sensation ! Alors oui, j’ai eu quelque bonnes lectures à la fin 2017 et une très bonne pour commencer 2018, mais j’avais toujours l’impression que ce n’était pas assez, qu’il me manquait quelque chose. Je dois l’avoir trouvé parce que ces 2 lectures que j’ai enchaînées m’ont véritablement transportée ! Enfin !

Aujourd’hui je vous propose donc une sorte d’article que je risque de reproduire fréquemment à l’avenir. J’avais tellement envie de vous parler de ces romans et en même temps, peu de temps pour le faire, j’ai donc décidé d’en parler dans un seul et même article. J’espère que cela ne vous ennuiera pas trop et même que cela vous plaira ! Bref, je vous présente donc ces 2 livres qui m’ont tant plu ces dernières semaines ! ♥

Nos chemins de travers

nos-chemins-de-traversJ’ai globalement tout aimé dans cette lecture ! J’ai retrouvé dans ce roman, le même plaisir que j’avais eu à lire Jeu de patience, c’est dire si je l’ai aimé ! J’ai retrouvé une thématique générale du New Adult, mais tellement bien dérivée, sans stéréotype, avec un décor tellement original, que je n’ai pu que succomber ! Je commence à vraiment être lassée des livres qui présentent constamment le même schéma narratif, le même personnage masculin exécrable qu’on adore détester, et le personnage féminin tellement timide et peu sûre d’elle. Bref, même si ici on adore détester le garçon aussi, j’ai trouvé que l’auteure racontait tellement bien l’histoire que cela ne m’a pas dérangée du tout ! Les éléments s’installent lentement, pas de précipitation, tout y est parfaitement raconté ! Bref, j’a hâte de lire le deuxième tome et de retrouver ces personnages tellement singuliers et intéressants.

Repartis pour un tour

repartis-pour-un-tourJe dois vous avouer, depuis que je suis à Paris, j’ai fait une cure de Kristan Higgins, elle représente ce dont j’avais absolument besoin lors de mon arrivée dans ce nouveau pays, seule au monde (ou presque). Mais ce livre en particulier m’a vraiment, vraiment, plu ! J’ai aimé cette héroïne altruiste qui connait tout de l’amour mais qui reste une éternelle célibataire, j’ai aimé son caractère bien trempé. J’ai adoré ce personnage masculin, plus sombre que dans les autres romans de l’auteure. J’ai aimé ce passé commun tellement mignon qu’ils ont ensemble. J’ai aimé leurs retrouvailles, j’ai aimé que tout ne soit pas trop facile pour eux. Bref, cette histoire m’a vraiment transportée aussi. Et je remercie ma Laura pour ce très beau cadeau qu’elle m’a fait !

Pour être honnête, je ne sais pas si c’est le fait que je sois enfin satisfaite de mes choix de vie, de vraiment me plaire dans mon boulot et d’avoir la satisfaction d’avancer alors que je me sentais reculer depuis des mois, mais ces lectures sont, il semblerait, tombées à point nommé ! Je n’avais pas énormément de temps à consacrer à cette chronique, mais j’avais vraiment envie de parler de ces 2 romans qui m’ont tant plu pour vous donner envie de les découvrir aussi. Ils sont tous les 2 écrits à la 3e personne, mais ils sont tellement beaux que cela ne se remarque même pas ! Un bonheur ! 

J’espère ne pas perdre encore un mois avant de vous écrire un article, en tout cas, je tenais à vous remercier d’être toujours là malgré mes nombreuses péripéties et pertes de vitesse de ces derniers mois ♥ Vous êtes des amours !

PS: dans la foulée, j’ai aussi lu L’heure de vérité de Sarina Bowen et j’ai plus qu’adoré ! A bon entendeur ♥


 

Les Frères O’neil #2 : L’exquise clarté d’un rayon de lune – Sarah Morgan

lexquise_clarte_dun_rayon_de_lune-sarah-morgan

mon-avis-3

Ahh quel plaisir de retrouver à nouveau les frères O’neil ! Difficile de ne pas succomber à nouveau au charme de Sean même s’il n’arrive pas au niveau de Jackson, soyons honnêtes. Bref, je m’épanche déjà sur mes déboires amoureux alors que je ne vous ai pas encore dit un mot de l’histoire. Mes excuses. Commençons.

Rappelez-vous, Elise est la jeune chef que l’on découvre vaguement dans le premier tome. Elle dirige d’une main de maître les cuisines du centre de sports d’hiver de la famille O’neil. Il y a quelques mois, elle a vécu une nuit de folie avec Sean mais depuis, le jeune médecin se fait rare au village et inconsciemment, Elise pense que c’est de sa faute s’il n’est plus aussi présent au côté de sa famille. Il donne l’impression de la fuir et tout bien considéré, elle semble en faire autant dès qu’il remet un pied dans le village familial. Toutefois, la santé vacillante du patriarche de la famille est sur le point de les faire se côtoyer à nouveau plus que d’ordinaire.

Je vous avoue, quand j’ai su que le tome deux serait l’histoire d’Elise et Sean, j’ai été un peu perturbée. En effet, c’est le couple dont on sait le moins de choses dans le premier tome, l’auteure reste très vague sur leur histoire personnelle. Voilà pourquoi je m’attendais à d’abord suivre le récit de Brenna et Tyler avant celle-ci puisqu’on connait davantage d’éléments sur eux. Au final, leur histoire avance petit à petit (ou pas en fait) dans ce deuxième tome et je n’en peux déjà plus d’attendre la sortie du dernier tome (cette chronique a été écrite il y a des mois, vous savez peut-être que j’ai eu un superbe coup de coeur pour ce dernier tome, mais patience pour ma chronique) ! Ces deux personnages m’intriguent beaucoup et je suis friande des amitiés qui se transforment en belle histoire d’amour !

Ce deuxième tome n’en reste pas moins une excellente histoire avec des paysages d’été qui ne valent pas tout à fait les vues présentées en hiver dans La danse hésitante mais tout de même, cet endroit reste paradisiaque et en été comme en hiver, je ne peux que rêver d’y vivre !

C’est bien simple, ce tome est tout aussi addictif que le premier même s’il ne m’a pas procuré les mêmes étincelles. Et j’en connais la raison principale. Je trouve que les problèmes de l’un et de l’autre sont trop souvent « mis en avant » de sorte qu’on sent que quelque chose de sérieux entoure le passé des deux personnages mais qu’on ne met le doigt dessus que plus tard (peut-être trop tard ?) Ce qui est bien d’un côté, je n’aime pas quand l’histoire va trop vite. Mais tout de même, revenir constamment sur le souci sans dire clairement lequel il est m’a un peu dérangé à la longue… Et finalement, avec tous les indices, on finit par trouver le cœur du problème avant qu’il ne soit clairement énoncé.

Mais cela reste un seul point négatif face à tout le roman qui est un très bon moment de lecture et que je ne peux que recommander. Même si la magie n’est pas au même niveau que dans le premier tome, l’histoire reste mignonne avec deux héros qui ont une peur incroyable de l’engagement mais qui finisse par rapidement s’attacher l’un à l’autre et auxquels on ne peut que s’attacher également.

4-plumes

Play On – Samantha Young

play-on-samantha-young

mon-avis-3

Est-il sérieusement possible d’aimer tous les romans d’un auteur, sans exception aucune ? Je crois bien que oui ! Et je plaide coupable avec Samantha Young.

Evidemment, vous n’êtes pas sans savoir que je suis une fan incontestée et incontestable de la série On Dublin Street ! J’ai commencé avec le premier tome en VF il y a pratiquement 3 ans, et j’ai continué avec le reste en VO tellement j’étais impatiente de connaître la destinée de ces personnages qui sont presque devenus mes amis imaginaires au fil du temps ! J’ai récemment eu envie de me replonger dans une VO et qui de mieux que Sam pour m’y remettre ? J’ai donc opté pour son dernier roman, publié en auto-édition.

Cette histoire se découpe en 3 parties lors desquelles nous suivons la destinée de Nora O’Brien. D’abord adolescente dans une petite ville de l’Indiana où son futur semble tout tracé : enchaîner les petits boulots pour pouvoir s’occuper de son père malade. Sauf qu’une rencontre impromptue risque bien de modifier tous ses plans. Jim. Le garçon qui va changer son avenir. En quelques semaines, Nora quitte tout pour Edimbourg. Un drame n’est malheureusement jamais loin et Nora, alors jeune adulte, va devoir apprendre à se reconstruire.

Cette histoire est véritablement tout ce que j’aime chez Samantha Young ! Des personnages poignants, torturés, attachants, vrais. Des héros masculins qui vous font rêver, tellement beaux, même s’ils sont décrits en anglais. Oui, je suis encore tombée amoureuse avec ce roman, comme une débutante ! L’intrigue est somme toute assez banale, une jeune fille perdue qui quitte tout pour construire sa vie comme elle l’entend vraiment. Excepté que, contrairement aux comédies romantiques où tout se passe globalement très bien pour les héroïnes, rien ne va être facile pour Nora. Au fil du temps, elle va apprendre que l’amour ne se cache pas toujours là où on désire qu’il soit, mais qu’il faut également apprendre à se pardonner soi-même pour avancer et construire une autre histoire, qui nous correspond davantage.

Nora n’est vraiment pas le personnage à qui tout réussi. J’ai eu envie de la serrer dans mes bras tellement ce qui lui arrive est injuste. Sauf que, même dans les moments les plus sombres, certaines personnes arrivent à faire en sorte de ramener un peu de lumière. J’ai nommé le seul et unique Aidan Lennox (extrêmement comparable à Braden Carmichael si vous voulez mon avis ! Je suis sûre que j’ai fini de vous convaincre de le lire avec cette seule et unique phrase). Nora rencontre Aidan au détour d’une porte d’hôpital, endroit où elle passe énormément de temps à divertir les enfants malades.

Evidemment, leur histoire est prévisible, même si les difficultés sont toujours présentes de sorte que rien n’est facile pour eux ! Evidemment, tout y est dosé pour ne pas tomber dans le cliché intergalactique d’un énième Monsieur Grey ! Evidemment, leur histoire est parfaite ! Moui, rien que ça.

La fin est une des fins les plus mignonnes que j’aie jamais lue ! Petites larmes dans les yeux : check ! Il règne une atmosphère shakespearienne dans ce roman qui n’est pas sans déplaire et qui apporte une vraie âme à l’histoire ! J’ai adoré cet aspect différent.

Bref, je suis tombée amoureuse d’Aidan, j’ai eu une affection monstre pour Nora et j’ai trouvé cette histoire parfaitement sublime. Mention spéciale aux personnages secondaires qui sont travaillés à la perfection et qui apportent un véritable plus à l’histoire ! A lire et à dévorer, sans limite !

Dublin Street (On Dublin Street #1)
London Road (On Dublin Street #2)
Jamaica Lane (On Dublin Street #3)

Ma (1)

La plage de la mariée – Clarisse Sabard

la_plage_de_la_mariee-clarisse_sabard

mon-avis-3

Je vous propose aujourd’hui mon avis sur un très beau roman, celui de Clarisse Sabard. J’avais tellement aimé Les lettres de Rose, qu’il me tardait de retrouver sa jolie plume. Avec ce nouveau roman, Clarisse m’a totalement embarquée dans son univers, sur les côtes de la Bretagne. J’ai adoré découvrir ces différents paysages et les spécialités culinaires locales.

Ce roman trace l’histoire de Zoé, une trentenaire qui quitte sa vie à Nice pour en savoir davantage sur son passé, sa famille et découvrir enfin toutes les vérités sur l’histoire de ses parents. Dès son arrivée en Bretagne, Zoé fait la rencontre de différentes personnes très attachantes qui vont jouer un rôle non négligeable sur son avenir en ces lieux.

J’ai aimé cette manière de raconter que possède Clarisse. Cette véritable qualité qu’elle a de vous embarquer dans son récit. Si bien qu’il est très difficile de reposer le roman une fois entamé. Les secrets et les légendes sont si nombreux qu’ils ne donnent qu’envie de continuer, encore et encore. Les personnages deviennent de vrais compagnons de route. On s’accroche à Zoé et à son passé de sorte qu’on aimerait entrer dans le livre pour la soutenir et l’aider à en apprendre toujours davantage sur sa famille.

Je dois avouer, ça faisait longtemps que je n’avais pas ouvert un roman qui me donnait envie de le dévorer, sans m’arrêter. Et Clarisse y est arrivée avec La plage de la mariée. Dès le prologue, je me suis sentie bien dans ce roman. Cette histoire, qui commence comme un road-trip à la recherche de son passé m’a véritablement embarquée.

La romance qui traverse l’histoire est douce et naturelle. Elle est prévisible, mais tellement jolie qu’on ne peut s’en passer. Bien que Zoé m’ait parfois un peu déroutée par ses réactions face à son beau prétendant. Mais ce ne sont que des détails. Les amitiés qui se créent sont également essentielles aux récits. Zoé fait de nombreuses belles rencontres dans ce roman. On aimerait presque être à sa place.

L’histoire générale est superbement construite ! Je me suis évidemment laissée bernée tout du long jusqu’au moment où la vérité m’est apparue, quelques pages avant d’être dévoilée. L’intrigue est vraiment prenante.

Au final, ce roman s’est avéré très déroutant. Je ne m’attendais pas du tout à ce genre de retournement, à ce genre de voyage. J’ai été agréablement surprise, bien qu’évidemment, je savais que ce roman serait bon ! Je ne doutais pas de Clarisse. Ce récit est un vrai roman signature des Editions Charleston. On y retrouve tout ce qu’on aime dans la ligne éditoriale de cette maison d’édition ! Un bonheur sucré qu’on aimerait ne jamais terminer !

4-plumes

Ce qui nous oppose – Nina Frey

ce-qui-nous-oppose-nina-frey

mon-avis-3

Ahhh, ma Nina, cette demoiselle est sans conteste une des plus belles découvertes que j’ai pu faire sur la blogo. J’ai en effet eu l’occasion de découvrir l’histoire de « Ce qui nous oppose » il y a plusieurs mois maintenant lorsque Nina a commencé l’écriture de son roman. J’ai adoré suivre les péripéties de Tina et Max. J’ai tellement aimé les retrouver dans ce livre !

Je remercie chaleureusement Nina pour sa confiance et sa proposition de me faire découvrir ce sublime roman en avant-première. Je suis tellement désolée d’avoir pris autant de temps dans mes lectures ces derniers temps (et d’avoir dû mettre le blog un minimum en pause pour pouvoir réussir à sortir de mes examens en vie). Mais je suis tout de même ravie de vous en parler aujourd’hui, bien que la date de sortie soit déjà passée. L’avantage, c’est que vous pouvez vous le procurer sans attendre !

L’histoire de Tina et Max, c’est un tourbillon magique qui vous emporte et avec lequel vous ne savez pas dans quel état vous allez terminer. Ces êtres que tout oppose sont capables de vous retourner en un instant. Ils risquent de vous faire un peu mal au cœur, mais la lecture vaut tellement le coup qu’il serait dommage de ne pas risquer d’avoir mal quelques instants.

J’ai été subjuguée par le travail que Nina a fait sur ce roman. Dès les premières lignes j’ai été éblouie, sincèrement ! Il a été parfaitement retravaillé. Les mots sont choisis avec soin. Ils sont calculés de manière à donner une dimension réaliste, vraie et romantique au récit. Il m’arrive souvent de lire des New Adult qui se ressemblent, qui pourraient presque avoir été écrits par le même auteur tellement le schéma est classique et les tournures sont similaires. Ici, rien de tel, tout est parfait à tel point que ces éléments amènent ce roman à se différencier des autres.

Les personnages se cherchent pendant une partie du récit ce qui ne le rend pas trop facile. J’en ai marre des gens qui se sautent dessus après 3 pages. Dans ce roman, c’est la différence qui va les réunir. J’ai aimé ce beau et tendre message.

Le décor lui aussi est pour le moins singulier. Cette histoire se déroule à Paris, ce qui change des habituelles autres qui se passent souvent aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne (oui, on ressent un peu ma lassitude générale, pas vrai ?). J’ai aimé découvrir les différents endroits dans lesquels nous emmène Nina à travers ses personnages.

En conclusion, ce roman est une pépite. Je suis tellement fière de ce que Nina a pu réaliser avec son histoire qui lui tenait tellement à cœur. Je sais qu’elle a dû y travailler d’arrache-pied et ça ne rend que ce roman encore plus beau de savoir que tout y a été pensé pour nous ravir. Cette histoire ne ressemble pas aux autres, c’est pour cette raison que je l’ai tant aimée ! Ce roman est ce que j’appelle une auto-édition réussie. Tout y est réuni pour qu’il devienne un succès et c’est tout ce que je souhaite à ma chère Nina. Il me reste un souhait, pouvoir en lire rapidement un nouveau.

ma-1

Je peux très bien me passer de toi – Marie Vareille

je-peux-très-bien-me-passer-de-toi-marie-vareille

mon-avis-3

Quel agréable moment je viens de passer avec Chloé et Constance ! Je vous avoue, je me suis assise il y a deux jours devant ma petite PAL de romans en format poche de mon appartement (oui, parce que j’ai plusieurs PAL, celle de ma liseuse, celle de mon appart, celle de chez mes parents,…). Du coup, me voilà assise devant cette petite pile à me demander de quelle humeur je suis en ce moment. La réponse à cette question a été compliquée à trouver car peu de choses me plaisent ces derniers jours, je n’arrive pas à m’accrocher à un roman, j’ai l’impression de lire en surface sans rentrer pleinement dans l’histoire. Du coup, j’ai opté pour Je peux très bien me passer de toi parce que j’avoue, le titre me parlait beaucoup et que j’étais curieuse de voir ce qui se cachait derrière !

Je me suis lancée un vendredi soir dans cette histoire (telle une mamie dans son lit avec son petit plaid) et je l’ai dévorée, tout simplement. Ca faisait tellement longtemps que je n’avais pas lu une histoire de fille. Aucun jugement de valeur ici, nous sommes au-delà de la chick-lit (que j’adore aussi !) mais nous avons droit à une histoire qui met en valeur des personnages féminins qui parleront sans aucun doute à toutes les demoiselles de la planète. Pour vous dire, j’ai retrouvé un peu de moi dans Chloé et dans Constance. C’est dire si je suis un être compliqué !

Bref, venons-en un peu à l’histoire. Chloé est empêtrée dans une pseudo histoire d’amour à sens unique tout en continuant à coucher avec de nombreux mâles quand cela lui chante. Constance, quant à elle, est plus réservée, elle croit au grand amour et n’a pas eu de relation depuis plus de deux ans. Désireuses de changer de vie, les deux filles vont sceller un pacte. Chloé devra partir dans un vignoble afin de s’isoler de la Capitale et enfin s’arrêter d’approcher tous les hommes de la Terre. Quand à Constance, elle devra s’engager à se lâcher et coucher avec un homme le premier soir.

Comme je vous l’ai dit, je me suis totalement retrouvée dans certaines facettes de chacune d’elles, du coup, impossible de ne pas s’attacher. Tous les personnages ont une personnalité bien travaillée qui les rend humains, ils font des erreurs, ils s’empêtrent dans des histoires pas possibles et on a simplement tellement envie de les aider. Mention spéciale pour Sophie, la fille de Charlotte, amie des deux protagonistes, qui est tout simplement trop chou !

Autre point positif, on voyage dans ce roman. Et vous savez comme j’aime les romans qui nous emmènent ailleurs, encore plus quand ils le font avec le sourire ! Comment ne pas rire pendant le voyage de Constance à Londres et ses photos Instagram ? Sérieusement !

J’ai adoré la morale de l’histoire. L’auteure a réussi à me montrer que oui, on peut très bien se passer  de quelqu’un, il suffit de s’en donner les moyens. Il est temps que j’en fasse de même !

En résumé, j’ai passé un excellent moment avec ce roman. Je ne m’y attendais pas du tout, malgré tous les bons échos que j’ai pu lire sur cet ouvrage. J’avais peur de le commencer et d’être déçue, et pour une fois, ça n’a pas été le cas. Je vous le recommande chaudement. Il sied particulièrement à ce début de printemps, il s’adapte parfaitement aux beaux jours !

4-plumes