The Ivy Years #1 : Notre Année Trouble – Sarina Bowen

notre-annee-trouble-sarina-bowen

mon-avis-3

Je dois vous avouer, ça faisait une éternité que je ne m’étais pas lancée dans un bon vieux New Adult ! Alors quand j’ai vu l’enthousiasme qu’a suscité ce roman à sa sortie, surtout auprès de Laura et Evelyne, je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir envie de le découvrir aussi !

Et j’ai été agréablement surprise, même si quelque chose me chiffonne, mais j’y reviendrai plus tard. Commençons par parler un peu de l’histoire. Corey est une jeune fille fraîchement arrivée à l’université d’Harkness, celle qu’a également fréquenté son frère. Alors même si Corey croyait y aller pour jouer au hockey, elle sait qu’elle doit absolument trouver un moyen d’apprendre à vivre avec son handicap. En effet, suite à un accident, Corey se retrouve en fauteuil roulant. Elle emménage donc dans un espace du campus prévu pour les personnes à mobilité réduite avec sa nouvelle colocataire, Dana. Et évidemment, son voisin n’est autre que Adam Hartley, le joueur de hockey qui, suite à une mauvaise chute, se retrouve la jambe plâtrée pour plusieurs mois.

Tout commence donc par une entrée en matière plutôt banale, comme nous avons l’habitude d’en découvrir dans ce genre de roman : une entrée à l’université. Toutefois, il faut avouer que la présence du fauteuil roulant amène une nouveauté considérable au récit, qui n’en devient qu’encore plus intéressant !

Le personnage de Corey ne peut que nous émouvoir ! J’ose à peine m’imaginer à sa place, c’est tout simplement impossible. On ne s’identifie donc pas facilement à Corey, mais elle n’en devient pas pour autant une amie qu’on aurait envie d’aider. Corey refuse d’être prise en pitié et veut continuer à vivre au maximum comme avant, même si certaines choses lui sont impossibles à réaliser. Hartley est bien entendu là pour la soutenir. Corey ne peut pas faire du hockey ? Alors le hockey viendra à Corey grâce aux jeux-vidéos ! Leur amitié naissante m’a vraiment touchée, même si les sentiments de Corey évoluant tellement vite, j’ai eu mal pour elle à certains moments.

Seule ombre au tableau, j’ai oublié de préciser que Hartley a une petite amie et quel phénomène de petite amie ! Alors oui, on finit par comprendre les raisons qui le pousse à rester avec cette bien-née de Stacia. Mais, je reste sceptique et j’ai du mal à comprendre les gens qui restent en couple s’ils ne sont pas pleinement satisfaits de leur relation… Je trouve ça tellement triste de s’enfermer si cela n’en vaut pas la peine. Bref, ce n’est que mon humble avis.

Mon autre souci qui là, me chagrine vraiment beaucoup, c’est que j’ai l’impression que le NA ne me fait plus rêver… Moi qui suis tombée amoureuse maintes et maintes fois de Cameron Hamilton, voilà qu’une histoire similaire ne me touche plus tellement. Je sais que mon expérience personnelle joue pour beaucoup dans cette constatation, étant donné l’évolution personnelle par laquelle je suis passée depuis que j’ai lu mon premier NA qu’était Jeu de Patience. Je me suis prise tellement de claques dans la figure dernièrement de la part de ces hommes qu’il me faudra certainement du temps pour arriver à croire à nouveau en ces belles histoires. Je tente pourtant encore ma chance avec The Mistake de Elle Kennedy, on verra si les souvenirs réels s’effacent avec les lectures.

Bref, j’ai passé un excellent moment avec ce roman que j’ai dévoré en à peine quelques heures, seule mon passé a affecté ma lecture, il n’en sera certainement pas de même avec vous ! N’attendez plus pour découvrir cette merveille, bien différente de ce que nous avons déjà eu l’occasion de lire ! Une histoire d’amitié solide qui va passer par moult étapes compliquées mais qui va bien évidemment se transformer en jolie histoire d’amour !

4-plumes

Publicités

6 réflexions sur “The Ivy Years #1 : Notre Année Trouble – Sarina Bowen

  1. 🌲🌸 FéeLiseuse 🌸🌲 (@LaFouineuseBlog) dit :

    On a été génées par le même truc : la copine de Hartley. Mais faut voir le bon côté des choses : il a réussi a la dégager au moins..
    Je te comprends quand tu parles de ton vécu.. moi c’estl’inverse, c’est mon vécu qui me fait lire de la romance, pour oublier la vraie vie.. Je préfère faire l’autruche, et croire en un monde artificiel, avec des histoires romantiques, des mecs parfaits, ou plutot des mecs qui sont cons mais deviennent parfaits au fil des pages.. Des fois je roule des yeux, mais je passe au deussus.. de toute façon je roule des yeux tous es jours dans la vraie vie, donc autant que ce soit durant mes lectures .. 😉
    courage a belle, je te fais des gros bisous ^^

    Aimé par 2 people

    • Iris Sireadbooks dit :

      Oui ! Ce serait encore plus triste s’il ne pouvait se débarrasser de cette plaie !
      Oui, ça commence à redevenir comme toi pour les romances. C’est que cette lecture était proche de ce sale moment et c’était juste trop.. Avant j’étais comme toi, j’y reviens petit à petit, heureusement 🙂
      Bisous choupette ❤

      J'aime

  2. NovaBaby dit :

    Personnellement, ce genre n’a jamais été m’a came, d’autant que j’ai vraiment du mal avec cette mode des séries où on voit tous les copains d’une même bande tomber amoureux…
    Ceci dit, j’ai entendu beaucoup de bien de ce roman, et j’aimerais changer d’avis au sujet du genre, alors pourquoi pas?

    Aimé par 1 personne

    • Iris Sireadbooks dit :

      Arf je te comprends, moi j’aime beaucoup retrouver les mêmes personnages et les voir évoluer dans les histoires de leurs amis mais je comprends que certains préfèrent passer à autre chose une fois le roman terminé.
      Celui-ci est vraiment particulier, de part l’handicap de l’héroïne, donc je te le conseille vraiment 🙂 Ce serait un bon moyen de commencer dans le genre 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s