Wild Seasons #3: Dark Wild Night – Christina Lauren

wild-seasons,-tome-3---dark-wild-night-642684-250-400

résumé5
Une nuit torride peut-elle faire oublier le véritable amour ?
Jusqu’à présent ils sont simplement amis.
Embrasser Lola, est à peu près la seule chose à laquelle Oliver s’autorise à penser ! Pour essayer de l’oublier, il se lance dans un plan cul avec une étrangère, qui le conduit simultanément, à être tout à la fois exalté et dévasté. Serait-ce sa seule chance de passer à autre chose ? Ou au contraire cette aventure avec une inconnue, va t-elle le conduire à tomber plus profondément encore, amoureux de Lola ?

avis
Boom boom boom, explosion pailletée, feu d’artifices, pluie d’étoiles filantes…

J’avoue, j’attendais tellement de cette lecture que j’avais une peur bleue d’être déçue. Mais finalement, ce roman était exactement comme je l’attendais (quoique j’ai eu un tout petit souci avec la fin, mais nous y reviendrons).

Souvenez-vous de Lola et Oliver, les deux geeks de la bande d’amis qui, après une soirée déjantée à Vegas, se sont tous mariés (pas tous ensemble hein). Ces deux-là sont les seuls à ne pas avoir consommé leur mariage. Plusieurs mois ont passé et Lola est en train de vivre un succès phénoménal suite à la publication de sa BD et à la préparation de son adaptation au cinéma. Oliver, quant à lui, continue de gérer sa librairie d’une main de maître. Ces deux-là sont devenus dans le même temps inséparables. Tout se passe pour le mieux dans les meilleurs des mondes, sauf que… Sauf que, de l’amitié à l’amour, il n’y a qu’un pas et que voilà trop longtemps qu’ils sont tous les deux tentés de le franchir sans oser se l’avouer. Jusqu’au moment où…

Venons-en maintenant à l’élément le plus important de ce roman : OLIVER LORE ! Bordel de m*** !! Je bannis habituellement la vulgarité de mon vocabulaire, mais là… Elle s’impose d’elle-même, désolée. Ce mec est… waouh ! Ce personnage est un véritable coup de cœur ❤ Il est définitivement mon préféré chez Christina Lauren. Il a valeureusement détrôné mon petit Max (Beautiful Stranger). Tout chez l’Australien m’a séduite. La retenue qu’il montre en public comme la confiance dont il fait part dans la sphère intime (et quelle confiance !). Sa gentillesse, sa manière d’être fidèle à ses amis coûte que coûte quitte à parfois passer lui-même à la seconde place. Et, il porte des lunettes (arf, je craque…).

Quant à Lola, je me suis énormément identifiée à elle. Voici un personnage qui pourrait paraître assez ordinaire mais qui est au contraire très complexe. Certains diront que sa manière d’agir est puérile, qu’elle ne sait pas ce qu’elle veut, qu’elle ne mérite pas un homme mereveilleutissime comme Oliver. D’autres, comme moi qui la comprend totalement, diront que son passé la hante tellement qu’elle ne peut s’empêcher d’agir comme elle la fait. L’abandon de sa mère lui revient constamment en mémoire. Elle est jeune, n’a jamais vécu de relation sérieuse et se laisse totalement submergée par les émotions et les sentiments qui s’immiscent en elle en un rien de temps. Elle déborde de toutes ces sensations mélangées au stress qui s’accumule dans sa vie professionnelle et ne sait pas comment réagir face à la situation. Alors oui, elle fait des erreurs mais j’ai particulièrement apprécié que, pour une fois, ce n’est pas ce cher Monsieur qui prend peur face à la force de ses sentiments mais bien la Demoiselle.

Ce roman est le premier chez le duo qui me parait aussi authentique et sincère. Contrairement à tous les autres où, avouons-le, les histoires étaient toujours un peu démesurées, ici, tout est dans la douceur et la tendresse. Une histoire assez banale de deux amis qui décident de passer le cap de non-retour, mais tellement bien racontée, avec des émotions mesurées et des personnages tellement attachants qu’on ne peut s’empêcher de s’écrier des petits « hooo » tous les deux chapitres.

― Je n’ai jamais aimé quelqu’un comme je t’aime. D’un amour aussi fort, impérieux, bouleversant tout sur son passage. Je n’ai jamais connu de fille avec qui je pouvais m’imaginer pour le reste de mes jours.

J’exerce cependant une petite retenue quant à la fin. Je trouve que tout va trop vite. Les raisons qui poussent Lola à repousser Oliver sont beaucoup trop compliquées pour que leur histoire se termine de la sorte, aussi simplement. Je l’ai trouvée un peu bâclée face à la profondeur de reste du roman. Dommage…

Ce tome reste mon préféré de la série (malgré ce tout petit faux pas). D’un point de vue technique, j’ai beaucoup aimé les petites références à la BD grâce à la description de bulles tout au long du roman ou tout simplement aux petites anecdotes à des personnages connus.

Vous cherchez un peu de douceur dans ce monde de brutes ? Vous avez trouvé de quoi vous attendrir pendant quelques heures. C’est beau, c’est frais, c’est pur et on en redemande, encore et encore.

« Mieux vaut éclairer une chandelle que blâmer l’obscurité. »

J’ai maintenant plus que hâte de découvrir l’histoire de London et Luke qui promet d’être plus complexes à gérer vu leur parcours commun. Vivement !

Ps: c’est moi où les 4e de couverture ne ressemblent que très rarement à l’histoire qu’elles sont censées résumer? Je m’étais déjà fait la réflexion pour BB et BS :/ Bizarre!

Tome 2

5_plumes

Publicités

11 réflexions sur “Wild Seasons #3: Dark Wild Night – Christina Lauren

  1. Harlow Queen dit :

    Aaaah quelle jolie chronique! 🙂 Je suis contente de voir que tu sois tombée amoureuse de ce livre et surtout d’Oliver. 😛 Je n’aime pas ça, être déçue par un livre lorsque j’en ai tellement entendu parler, alors je m’en serais voulue d’avoir fait partie des avis positifs 😛
    J’avoue avoir été perturbée par la 4ème de couverture, je pense qu’il s’agit de l’histoire initiale…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s