La Chambre des curiosités – Preston & Child

la-chambre-des-curiosites-8028-250-400

résumé5

Manhattan. Les ouvriers d’un chantier de démolition s’affairent parmi les gravats, lorsque le bulldozer se fige soudainement devant l’horreur du spectacle qui apparaît ; des ossements humains. L’enquête menée par Pendergast, du FBI, l’archéologue Nora Kelly et le journaliste William Smithback établit qu’il s’agit des restes de trente-six adolescents, victimes d’un tueur en série, le Dr Leng, ayant sévi à New York vers 1880. Les jours suivants, plusieurs meurtres sont commis selon le mode opératoire de Leng. Se peut-il que ce dingue soit toujours vivant ? Ou aurait-il fait des émules ?

avis

Voilà un certain temps que je voulais me replonger dans un bon thriller mais je ne savais pas trop vers lequel me tourner. Et puis je me suis promenée sur les Chroniques de Totoro, et j’avais noté, entre autres, celui-ci.

C’est la première fois que je lis un Preston et Child et je dois dire que ce roman vaut le détour. Autant vous prévenir, c’est une sacrée brique, plus de 600 pages si mes souvenirs sont bons. Mais bon sang, une fois qu’on est lancé, difficile de le refermer ! Une atmosphère pesante s’installe dès le début et vous enveloppera sans conteste dans un monde travaillé à merveille ! Les détails sont nombreux, les lieux décrits jusque dans les moindres recoins (avec une mention spéciale à la maison du docteur Leng qui m’a donné la chair de poule) !

Ce roman mêle parfaitement plusieurs thèmes. Nous entrons dès les premières pages dans une enquête policière de l’inspecteur Pendergast, relié au FBI. Mais celle-ci se déroulant, entre autres, entre les murs du Musée d’Histoire naturelle de New York, nous évoluons également dans un univers proche de la science grâce aux cabinets de curiosités. Certains éléments de ce roman frôle même parfois le fantastique. Le personnage de Pendergast étant capable de quelques déplacements temporels de mémoire. Nous côtoyons donc plusieurs mondes qui se mélangent à merveille!

Ce roman fait remonter le temps jusqu’au New York des années 1880, époque à laquelle sévissait un dangereux meurtrier dans les rues de la ville. Nous suivons l’enquête organisée autours de ces meurtres étant donné que le serial killer semble de retour dans la ville plus de 100 ans après ! L’enquête est donc menée par Pendergast mais également par Nora Kelly, jeune archéologue du musée qui analysera au départ les ossements des 36 corps retrouvés sur un chantier de la ville et qui participera ensuite activement aux recherches. De plus, son petit ami William Smithback, journaliste, sera également de la partie. J’avoue, les personnages sont nombreux dans ce roman (en même temps, vu le nombre de pages, cela parait normal), il m’a donc fallu parfois m’accrocher pour retrouver qui était qui, par rapport à qui. Mais finalement, ils finissent par tous prendre leur place et la lecture devient assez fluide.

Bref, vous ne devriez pas vous ennuyer une seconde avec cette enquête ! Cette histoire est superbement écrite, avec un suspense haletant qui vous accompagne tout au long du roman, même si la fin m’a un peu déçue de par sa facilité par rapport à la complexité des événements de l’histoire.

4_plumes

 

Publicités

16 réflexions sur “La Chambre des curiosités – Preston & Child

  1. totorosworld dit :

    j’allais dire « je l’adooooore » et pouf en fait tu l’as trouvé par chez moi x)

    déjà ça fait plaisir de voir que certains lecteurs peuvent choisir des livres en fonction de ce que tu conseilles… et je suis du coup super contente que tu aies aimé! c’est le livre qui m’a fait découvrir Preston et Child et je le trouve vraiment excellent!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s