Juste quelqu’un de bien – Angéla Morelli

juste_quelquun_de_bien-angela_morelli.png

mon-avis-3

Je vous parle aujourd’hui d’un roman qui m’a laissée… perplexe. Je vous explique cela comme il se doit.

Tout d’abord, je remercie NetGalley pour m’avoir permis de découvrir cet ouvrage. Même si cette lecture sera ma seule et unique expérience avec la plateforme. L’idée est géniale, mais je ne peux décemment pas me battre pendant des heures avec les ebooks et les DRM pour arriver à lire un ouvrage. Bref, c’était mon instant petit coup de gueule qui n’en est pas vraiment un.

Alors, parlons plus en détail de cette lecture que je me réjouissais beaucoup de découvrir. Je n’avais encore jamais lu Angéla Morelli, mais il me tardait vraiment de pouvoir le faire. En tant qu’auteure francophone publiée chez HQN, je ne pouvais pas la manquer !

J’ai donc commencé cette lecture avec une envie particulière d’histoire romantique, toute douce. Dès les premières lignes, je me suis dit que cette histoire me plaisait. Cette dernière débute plusieurs années avant l’époque réelle du roman. A savoir que les protagonistes sont des adolescents. Ils sont ensuite de jeunes adultes puis de futurs trentenaires. J’ai beaucoup aimé découvrir l’histoire de Bérénice et Aurélien à travers les époques. Cette narration m’a rappelé un de mes romans préférés, Un jour de David Nicholls (dois-je vraiment vous présenter ce livre magnifique ?) et j’étais donc très emballée par l’idée.

Mais, au final, je n’ai pas été autant transportée que je l’aurais cru. Dès les premières lignes, il m’a manqué un petit quelque chose pour arriver à me fondre totalement dans les lignes. Peut-être que davantage de mises en contexte m’auraient aidée ? De fait, quand l’histoire se pose enfin dans l’époque du roman, j’ai eu du mal à me plonger dedans. Pourtant, je la trouvais tellement intéressante. Une jeune femme, presque allergique à l’amour, qui n’arrive à s’ouvrir à personne. Ca vous rappelle quelqu’un ? Mouais, on dirait moi !

Pourtant, et c’est là que ma contradiction est ultime, j’ai dévoré cette histoire en une journée ! Donc, je vous avoue, j’ai du mal à comprendre. Autant il me tardait de découvrir quel serait le destin des deux personnages que le destin a constamment essayé de séparer, autant j’arrivais à presque m’ennuyer à certains moments. Comment vous pouvez expliquer cette situation, vous ?

Vous comprenez maintenant pourquoi je ressors un peu perdue de cette lecture. Il m’a fallu plusieurs jours pour arriver enfin à poser des mots dessus et en faire une chronique. Peut-être ce roman était-il trop profond pour moi, trop intense, trop rempli de remises en question constantes ? Moi qui suis moi-même à un tournant de ma vie, j’y ai peut-être vu ce que je ne voulais pas voir…

En outre, l’atmosphère parisienne m’a parfois un peu gênée, je dois l’avouer. Pourtant, l’auteure arrive a parfaitement décrire cette manière de vivre dans la capitale française. Je n’y ai jamais vécu, mais je trouve l’atmosphère très ressemblante à ce que mon imagination me décrit. Il y a aussi ce préjugé sur les Parisiens qui persiste, et bon, ce ne sont pas les gens qui me donnent le plus envie de les découvrir ! Pourtant, une de mes meilleures amies est parisienne donc ne vous formalisez pas, amis français ! Mais cette caractéristique du roman a peut-être également joué sur ma retenue.

L’histoire est pourtant très bien racontée, les personnages sont attachants. Certains situations sont vraiment drôles, d’autres sont plus intenses. On passe véritablement par plusieurs émotions durant cette lecture. Mais je reste indéniablement sur ma faim. Je continuerai à découvrir l’auteure sans me poser de question ! Je pense juste que cette lecture n’est pas arrivée au bon moment dans ma vie d’amoureuse des livres.

3-plumes

Publicités

2 réflexions sur “Juste quelqu’un de bien – Angéla Morelli

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s