Papotage #1 : Il était une fois, le blogueur qui aimait toutes ses lectures

Papotage #1

Si vous me suivez sur Twitter, vous savez que j’ai récemment lancé l’idée d’écrire de nouveaux articles sur le blog. J’ai envie de varier de mes habituelles chroniques, surtout que je ne suis pas assez assidue à ce niveau-là. De coup, ces mêmes personnes qui me suivent sur Twitter ont peut-être également vu passer une question récente que j’ai lancée et qui a suscité un intérêt assez incroyable. J’avoue, je ne m’attendais pas à délier autant de réactions. Vu que le sujet avait l’air d’intéresser pas mal de monde, j’ai décidé de vous en faire un article pour partager mon point de vue avec toute la planète littéraire (ou presque).


Pour commencer, je tiens à préciser que cet article ne vise en aucun cas à démonter qui que ce soit ou à déchaîner les foules. Je sais comme Twitter est précieux parfois et où un mot de travers peut tout faire exploser. Je ne compte pas créer une révolution similaire sur mon blog. Ce n’est pas mon but. Je vise juste à exposer mon propos, il n’engage que moi. Ce sera le cas pour tous mes prochains articles d’ailleurs. Si vous n’êtes pas d’accord avec mon avis, je le conçois tout à fait. Comme j’aime le répéter, nous vivons en démocratie, tâchons de lui rendre hommage sans nous tirer dans les pattes et surtout sans décider pour l’autre ce qu’il a le droit de penser/dire ou non. Bref.

Cette fameuse question était :

2017-06-15

Vous allez me dire : mais d’où t’est venue cette question saugrenue, Iris ? J’ai en fait récemment vu passer plusieurs tweets de blogueurs que je ne suis pas particulièrement, mais qui remontent en push dans mon fil d’actualité, presque comme pour me narguer, vous voyez ? Les deux blogueurs qui m’ont fait tiquer sont deux personnes qui postent des avis livresques qui sont pratiquement toujours notés 5/5 voire coups de cœur. Vous pouvez aisément vous en rendre compte en parcourant leur fil d’actualité. Je me suis alors interpellée et me suis demandé si tout cela était vraiment bien sérieux ?

En posant ma question sur Twitter, j’ai relevé plusieurs tendances dans les réponses :

  • Les personnes qui avouent publier uniquement des avis des lectures qu’ils ont fortement appréciées, qui sont donc généralement toujours positives (les plus négatives peuvent se retrouver dans d’autres articles, comme les « C’est lundi… ») ;
  • Les personnes qui avouent être des lecteurs faciles et donc aisément enthousiastes ce qui se ressent dans la tendance des chroniques ;
  • Les personnes qui avouent choisir avec soin leurs lectures afin de favoriser la lecture positive, ils restent dans leur zone de confort (bien que selon moi la zone de confort ne signifie pas qu’une lecture est bonne, mais c’est un autre débat !) ;
  • Les personnes qui avouent se méfier des avis dithyrambiques à longueur de temps visibles sur certains blogs ;
  • Les personnes qui avouent qu’un avis négatif pourrait éloigner/briser le partenariat avec une ME ce qui pousserait certains à ne pas en écrire.

Je vous avoue, j’ai été relativement surprise par les résultats finaux. Etant donné que ma réponse personnelle était « Non! », je pensais qu’elle serait davantage représentée. Mais non. Et puis quand j’ai vu les commentaires des personnes, j’ai compris que les blogueurs faisant le choix de ne publier que des avis positifs étaient vraiment nombreux, ce à quoi je ne m’attendais pas du tout.

Mon avis sur la question est simple. J’aime croire que la blogo est parfaite et que des licornes et des arcs-en-ciel volètent constamment au-dessus de nos têtes. Sauf que parfois, force est de constater qu’il n’en est rien. En voyant des avis toujours positifs sur certains blogs, j’en viens à me demander s’il n’y aurait pas, là-derrière, un profit ou un intérêt quelconque à y gagner. Nul besoin de préciser que les partenariats sont parfois sujets à polémiques dans le monde des blogs littéraires. Personnellement, je n’en reçois pas. Ce sujet fera peut-être l’objet d’un autre article car j’aimerais vraiment exposer mon avis à ce propos également. Quoi qu’il en soit, un blogueur a mentionné sur Twitter le fait que des avis positifs étaient parfois demandés par certaines ME en échange de l’ouvrage. Si cette pratique est véridique, cela me désole vraiment. Personnellement, je ne me forcerais jamais à aimer un livre parce que quelqu’un me le demande, peu importe la position de cette personne. Je ne saurais même pas quoi en dire si tel était le cas. Je pense être assez enthousiaste lorsqu’un livre me plait pour que cela se ressente dans ma manière d’écrire mon avis. Mentir sur cet avis me semble donc compliqué, voire impossible, au risque de rendre ma chronique plate et sans intérêt. Si certains y arrivent et pratiquent cette manière d’écrire des avis, je suis triste pour eux. Cela ne reflète en aucun cas l’âme de la blogosphère littéraire que je connais depuis bientôt 2 ans.

Toutefois, je n’exclus pas non plus la possibilité du blogueur qui essaye de montrer une image la plus positive possible afin d’attirer de futurs partenariats ou de tout mettre en œuvre pour garder ceux qu’ils possèdent déjà. Des chroniques positives sont certainement plus jolies dans une demande de « service-presse » qu’une foule de chroniques négatives à propos des romans de la ME. Là encore, mon avis est le même que celui exposé plus haut. La peur de se voir refuser un prochain/futur SP pousserait-elle les blogueurs à gonfler leur enthousiasme ? Mystère !

Comme vous le savez peut-être, je suis le genre de lectrice qui fonce droit devant, parfois à contre-courant des autres. Bien souvent, les lectures qui sont mes coups de cœur ne font pas l’unanimité auprès des autres personnes. A contrario, les livres qui plaisent au plus de monde sont parfois des romans que j’ai eus du mal à terminer. Citons Les étoiles de Noss-Head ou The Air He Breathes. Je précise toutefois que je ne dis pas qu’il faut démonter chacune de ses lectures. Personnellement, je ne me le permettrais pas. J’ose à peine imaginer le travail qu’il y a derrière un livre, lui donner du « Je n’aime pas, c’était nul » est inenvisageable pour moi. Mais écrire des avis nuancés et parfois un peu plus négatifs me semble tout aussi important que les avis positifs. Personnellement, j’aime expliquer pourquoi un roman qui a fait l’unanimité ne m’a pas transcendée. Je trouve que tous les avis sont importants et c’est aussi pour cela que j’ai ouvert mon blog littéraire, et non pas pour écrire des lettres d’amour à tous les romans que je lis. J’aime l’échange, j’aime les discussions et j’aime les nuances (pas de Grey, promis). C’est pourquoi je trouve qu’il est dommage de ne pas exposer les romans qui nous ont peut-être un peu moins plu. Bien que je comprenne la démarche des blogueurs qui le font.

Au final, peut-être qu’il existe simplement des gens qui sont enthousiastes à chacune de leur lecture. Peut-être que c’est moi qui ne suis pas tout à fait normale et qui cherche à expliquer une pratique qui ne doit pas l’être. Peut-être que chacun possède son système de cotation et qu’un 5/5 chez certains blogueurs est synonyme d’une vaste gamme de lecture allant du bon moment au presque coup de cœur, là où moi j’évolue entre 3 et 5 plumes. Peut-être que je suis simplement devenue trop difficile. Au fil du temps et de mes chroniques, j’ai conscience d’être devenue plus attentive à certains aspects, plus exigeantes dans mes critères de coups de cœur. J’ai l’impression qu’en lisant beaucoup, on devient plus attentifs et plus demandeurs. Peut-être que je me suis simplement trompée. Affaire à suivre.


J’espère que ce premier article Papotage vous a plu et que vous serez au rendez-vous pour le suivant !

Publicités

52 réflexions sur “Papotage #1 : Il était une fois, le blogueur qui aimait toutes ses lectures

  1. Aubazaardeslivres (@Aubazaardeslivr) dit :

    Comme je te l’avais dis sur Twitter, je fais partie des lecteurs faciles ^^ avec rarement des déceptions.
    Mais la semaine dernière une lecture ne m’a pas enthousiasmé lol. IL suffisait d’en parler pour que ça arrive ^^ Perso je publie une chronique sur tous les livres que je lis, que j’aime ou j’aime pas.
    Après les blogs qui publient des chroniques positives uniquement dans le but de garder leur partenariat, là j’avoue que ça me choque. ça ne me surprend pas mais en tout cas je ne cautionne pas.
    J’adore ce nouveau rdv, vivement le prochain

    Aimé par 1 personne

    • Iris Sireadbooks dit :

      Héhé comme quoi, on est jamais à l’abris d’une lecture moins bonne !
      Je serais vraiment triste s’il existe effectivement des blogueurs qui rédigent des avis positifs dans un but de se faire bien voir. Mais ça doit exister, plus rien ne m’étonne dans le monde actuel 😀
      A bientôt 🙂

      J'aime

  2. Les pages qui chuchotent dit :

    Cet article est vraiment top et ton avis reflète tout à fait ce que je pense. Sincèrement, quand tu as posé cette question sur twitter, je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi nuancé (comme toi, encore une fois). Ces derniers temps (peut être quelques mois) j’avoue ne plus prendre de service presse… je me sens presque obligée par certaines demandes à partager un avis positif et ça ne me plait pas. Je ne dis pas que c’est la pratique de toutes les ME et les auteurs auto édités… mais je pense me sentir un peu moins objective, je l’avoue. Du coup je me demande si je ne vais pas complètement fermer ma partie partenariat. Je connais ma nature faible, alors je ne souhaite pas me tenter. Parce que pour moi la blogosphère littéraire commence de plus en plus à ressembler à la FNAC sous certains abords ^^’ … Je préfère partager ma passion sans pression. Bien sûr cet avis n’engage que moi.

    Aimé par 2 people

    • Iris Sireadbooks dit :

      Merci beaucoup pour ces compliments 🙂
      Comme tu le dis, un livre reçu en partenariat peut facilement influencer en avis. Pas plus loin que ce matin, j’ai publié mon avis sur « Tinder Surprise » que j’ai reçu grâce à Babelio et j’étais un peu gênée de poster un avis nuancé et pas hyper positif. Pourtant je l’ai fait et je ne regrette pas, parce que c’est mon ressenti et que je ne me forcerai jamais à aimer un livre parce qu’on me l’a offert.
      J’aime rester maître totale de mes lectures, c’est pourquoi je ne demande pas de partenariats, excepté les quelques masse critique où je suis sélectionnée 🙂

      Aimé par 1 personne

      • Les pages qui chuchotent dit :

        Je comprends totalement ta position, après je pense que si l’on prend la décision d’être complètement honnête par rapport à ses lectures et ce qu’on en dit, je pense qu’il n’y a pas forcément de problèmes. Je constate cependant chez certaines personnes (sans les juger à mal bien sûr) que les chroniques SP sont souvent bien mieux notées que les autres. Finalement, j’ai bien réfléchis de mon côté, si je m’ouvre à nouveau aux SP je compte bien être sans pitié (lol, je voulais dire honnête) à 100 % par respect pour mes lecteurs. Quitte à froisser quelques ME ou auteurs si je n’ai pas aimé leurs bouquins (que je ne casserai bien sûr jamais) 😊

        Aimé par 1 personne

  3. BettieRose dit :

    Je n’avais pas vu ton sondage Twitter mais c’est « marrant », j’avais prévu de lancer le même genre de sujet de discussion d’ici une dizaine de jours. Du coup, je vais te donner mon ressenti et ma façon de procéder aussi.
    Si l’on parcourt mes « notes » (je n’en mets plus vraiment et je travaille actuellement à un nouveau système de notation), on peut constater qu’il est assez rare que je mette moins de 3 étoiles/5. Partant de ce constat je me suis dit que mon système n’était pas au point car il m’arrive de ne pas aimer des lectures. Toutefois, je reconnais que je ne prends pas toujours le temps de vraiment chroniquer ces dernières si, par exemple, je ne suis pas allée jusqu’au bout.
    Je suis peut être une lectrice facile, pourtant je ne le pense pas, mais même si je n’ai pas aimé un livre, je m’efforce d’en trouver toutes les qualités pour les offrir à mes lecteurs, qui eux, après tout, pourraient aimer un livre. J’essaie de prendre en compte le monde éditorial et de me dire que les maisons d’éditions (enfin pas toutes hein) ne sortiraient pas des « bouses universelles » tout de même (enfin ça reste à voir avec la mode des livres de youtubeurs mais là je n’ai pas le recul nécessaire pour juger).
    Donc ça, c’était pour ma part à moi.

    Maintenant voici mon mode de pensée en tant que visiteuse de blogs (je ne suis pas bisounours, mais un flamant rose) :
    – Oui, certains lecteurs ont des avis positifs sur tout. Non, je ne conçois pas que ce soit possible à ce point. Oui, dans certains cas il doit s’agir de ne pas froisser la ME partenaire ou l’auteur. MAIS, je pense aussi que certains lecteurs ne se sentent pas légitimes à descendre un roman et ce même en argumentant leur avis.
    – Oui, certains lecteurs sont faciles à convaincre et à vrai dire tant mieux pour eux. Qui aime les déceptions littéraires qui font parfois perdre temps et argent ?
    – Oui, certains choisissent soigneusement leurs lectures (un peu mon cas) en restant dans leur zone de confort (la mienne est vaste). Là, rien à dire, c’est le droit de chaque lecteur. Toutefois, les blogs spécialisés dans un genre n’ont pas forcément aimé tous leurs livres, je pense qu’ici on vise encore un autre type de blogueur.
    – Est-ce que je méfie des avis super trop enjoués ? Non pas forcément. Je pense qu’une chronique écrite avec le coeur, ça se ressent. Une chronique trop mécanique ne m’inspira pas confiance par contre même si c’est estampillé coup de coeur.
    – Mon rapport avec les ME : ça passe ou ça casse. Je ne mens pas à mes lecteurs. Je peux même t’avouer ne pas avoir fini une lecture charleston récemment et j’ai prévenu l’équipe que je n’y arrivais pas, que ce n’était pas du tout pour moi. A quoi bon continuer pour s’énerver sur le livre et le descendre ensuite plus qu’il ne le mérite.

    Quant aux livres qui semblent faire l’unanimité et dans lesquels, nous, on ne s’y retrouve pas : sur le net, nous sommes qu’une infime partie de lecteurs. Dis toi que pour 10 blogueurs satisfaits de leurs lectures, 10 lecteurs lambda ont pu détester. (Bon j’avance des chiffres au hasard, nous l’aurons bien compris hein).
    Enfin, j’ai envie de dire que si les blogs avec leurs avis sont des chouettes guides pour le choix des lecteurs et que les influenceurs ont désormais un pouvoir sur les non blogueurs, il reste à chacun la mission de trier les éléments et voir ce qui peut vraiment plaire. J’ai lu des tas d’avis merveilleux sur une certaine saga parlant de nuances de gris… j’ai détesté et même pas fini le premier tome.

    Bon je ne suis pas certaine d’avoir dit tout ce que je voulais dire. J’ai envie de dire, chacun fait sa sauce, à nous de trier les avis qui nous semblent fiables selon nos critères d’évaluation 🙂
    Belle journée à toi.

    Aimé par 4 people

    • Iris Sireadbooks dit :

      Merci beaucoup pour cet avis riche en informations (j’ai un peu l’impression de m’être gentiment fait remonter les bretelles haha 😀 )
      Je conçois tout à fait que chacun construit son blog comme il l’entend, c’est la magie de la blogo et c’est tant mieux !
      Comme je le disais à un commentaire précédent, la notation n’est pas toujours le meilleur moyen de juger un livre. Je descends aussi rarement en dessous de 3/5, les seuls pour lesquels je suis descendue je peux les citer sur les doigts de la main. Je ne me permettrais jamais de « tuer » un livre, je ne suis personne, je n’ai pas à juger à ce point. Mais ce n’est pas parce que je ne suis personne que je n’aime pas nuancer mes avis et dire pourquoi certains éléments m’ont moins plu. Je pense bêtement à Maybe Someday, tout le monde (ou presque) l’a adoré. Je l’ai beaucoup aimé, mais mon histoire personnelle fait qu’une partie de l’histoire m’a gênée. Je l’ai dit. Je ne vais pas me forcer à l’aimer. J’estime que tant qu’on est lecteur, on a le droit de dire ce qui nous a plu ou non, peu importe qui on est 🙂 Et bien qu’une ME soit un garde-fou qui permette de trier les manuscrits qui arrivent chaque jour dans sa boîte aux lettres, des professionnels du secteur (que j’ai interviewé pour mon mémoire) sont d’accord pour dire aussi que certains romans ne sont parfois pas au niveau.
      Au final, il existe 1001 profils de lecteurs et de blogueurs. Heureusement, sans quoi le monde littéraire serait bien triste. C’est ça qui en fait sa singularité et tant mieux. Si certains aiment tout ce qu’ils lisent, c’est parfait pour eux. Etant donné que je suis beaucoup moins facile à convaincre, j’ai trouvé intéressant d’exposer la question au grand jour.
      Peut-être que tu écriras ton avis sur le sujet comme prévu, je serais ravie de venir le lire.
      Merci d’être passée par ici. A bientôt 🙂

      J'aime

  4. La page en folie dit :

    Je suis d’accord avec toi sur la quasi totalité de ce que tu as dit. Et, honnêtement, le fait que certains avis soient positifs du fait des ME ou des auteurs, je ne trouve pas ça très réglo. C’est mentir aux autres et surtout ce mentir à soit même. Et ce n’est pas rendre justice au travail effectué derrière.
    Je pense qu’il faut toujours avoir sa zone de confort niveau lecture mais aussi savoir « prendre des risques » et lire autre chose, quitte à peut-être être déçu. Même si j’aime une grande partie des lire que je lis, il arrive qu’avec certains, ça ne passe pas, ou bien moins qu’avec d’autres. Il faut juste argumenter comme tu dis, pour expliquer le pourquoi du comment. Encore une fois, il faut respecter le travail effectuer pour le livre.
    Je ne lis pas assez de chroniques de blog (et c’est un problème que je compte bien remédier) pour avoir vu cette tendance dont tu parle. Mais même si on peut aimer toutes c’est lecture, on ne peut non plus tout adoré, du moins c’est du moins ce que je pense.
    Bref, je ne sais pas si je me suis bien fait comprendre ou si j’ai dis tout ce que je voulais dire mais dans tout les cas, j’adore ce nouveau genre d’article. Je serais au rendez-vous pour les autres, j’ai hâte !

    Aimé par 1 personne

  5. enviedelire dit :

    Coucou 🙂

    Je trouve ton article extrêmement intéressant. Personnellement, je n’arrive pas à reconnaître un bloguer qui fait une chronique hyper positive car la lecture a été fournie par un partenariat mais je vois ce que tu veux dire. Pour ma part, je chronique chaque livre que je lis (mis à part les abandon mais bon, je n’ai abandonné que deux livres depuis un an donc ca va encore ^^).

     » un blogueur a mentionné sur Twitter le fait que des avis positifs étaient parfois demandés par certaines ME en échange de l’ouvrage  » : je suis choquée car je n’imaginais pas ce genre de pratiques. Si c’est véridique et bien ça craint, je n’ai rien d’autre à ajouter là-dessus.

    En lisant ton article, j’ai aussi réfléchi à la question suivante : suis-je moi-même une lectrice facile ? Je dirai plus ou moins. J’ai tendance à mettre beaucoup de 3/5 sur mes chroniques mais rarement au-delà. J’estime que pour avoir droit au 4 ou au 5, une lecture doit en quelque sorte sortir du lot. Par exemple, nous émouvoir ou nous marquer. Bref, ne pas nous laisser indifférent.

    Je mets rarement de très mauvaises notes à un livre. Mais tous les livres que je chronique, je les paye car je n’ai pas de partenariat (et je ne fais personnellement rien pour en avoir :p si un jour une ME me contacte tant mieux sinon tant pis).
    Et puisque je les paye et bien je suppose choisir mes livres avec soin. J’essaye de ne pas acheter n’importe quoi, cela va de soi. Et ce n’est pas parce que un livre fait l’unanimité sur la blogo que je vais avoir envie de me ruer dessus.

    Pour autant, je sors que rarement de ma  »zone de confort » (je n’aime pas trop ce terme ^^). Je lis principalement du YA fantastique et rarement autre chose. C’est surement pour cela que je suis rarement déçue. J’ai remarqué aussi qu’il était bien plus facile de parler d’un livre qu’on a aimé, que d’un livre qui nous a déçu.

    Et puis, ton article me fait aussi réfléchir sur cette fameuse notation. C’est pas une très bonne chose en fait, personnellement, je critique mes lecture dès le livre fini. Qui me dit que si je n’avais pas attendu une semaine, la note aurait été la même….

    Merci pour cet article en tout cas, ça m’a vraiment permis de réfléchir, et peut être qu’un jour je ferai un article du même genre en donnant à mon tour, mon avis sur la question.

    Aimé par 1 personne

    • Iris Sireadbooks dit :

      Coucou ! N’hésite pas à reprendre l’idée et à écrire ton avis sur le sujet, je serais curieuse de le lire 🙂
      Tout ce que tu dis est sensé. Je suis aussi proche des 3/5, pour aller au-delà, un livre doit m’avoir fait « un petit quelque chose en plus que les autres ». Mais il est vrai que la notation peut être biaisée parfois, comme tu le dis. C’est le moyen le plus visuel de voir si on a aimé ou non, mais peut-être pas le meilleur.
      Merci d’être passée et de ton avis ! A bientôt 🙂

      Aimé par 1 personne

  6. Julie Juz dit :

    Je suis une lectrice facile, mais il est m’est aussi arrivé de publier des critiques moins positives.

    Après, j’essaye, quand j’y arrive, de noter à la fois les points forts d’un livre pour moi (même s’il ne m’a pas plu) et ses points faibles (même si j’ai adoré). Essayer de mettre des mots là-dessus est un chouette exercice, et en plus, ça aidera peut-être d’autres personnes à mieux se rendre compte s’ils veulent ou non lire le livre.

    Aimé par 1 personne

    • Iris Sireadbooks dit :

      C’est vrai, c’est une bonne idée d’aller plus loin que ressortir les points positifs ou négatifs qui paraissent évidents ! Il y a globalement du bon et du mauvais en tout, le plus difficile est de trouver où et de l’expliquer !

      J'aime

  7. Ibidouu dit :

    Très bon article ma chère Iris ! Je partage globalement ton avis sur la question. Personnellement, je ne me considère pas comme une lectrice facile. Comme toi, j’ai me trouve de plus en plus exigeante avec mes lectures depuis que j’ai commencé le blog. Cela dit, je ne fais pas de « tri » par la suite. Si ça ne m’a pas plu, je vais le dire. Je vais toujours chercher à nuancer et à chercher du bon quelque part. Mais le retour sera tout de même négatif. Je n’ai pas peur de mettre des mauvaises notes (sans abuser non plus). Bien sûr que c’est plus plaisant d’écrire une chronique positive, pour tout le monde ! Mais si tous les romans étaient excellents, ça se saurait XD

    Aimé par 1 personne

    • Iris Sireadbooks dit :

      Héhé en effet, si tout était bon, plus besoin de rien critiquer et on peut lire tous les livres du monde sans souci ! On est d’accord qu’on en est loin. Il y a toujours des aspects un peu plus négatifs (sauf quelques rares exceptions, soyons fous !)
      Du coup, j’espère vraiment que ceux qui aiment tout sont sincères, sans quoi ça me désolerait vraiment beaucoup. Mais chacun fait comme il l’entend.
      Merci d’être passée 🙂

      Aimé par 1 personne

  8. Kimysmile dit :

    Très très intéressant ton article ! Je ne conçois pas qu’une maison d’édition puisse « exiger » un avis positif (mais en même temps, récemment, une maison d’édition a abandonné son partenariat avec moi, pour tout un tas de raison, et je me sens bcp plus libre comme ça!).
    Moi j’ai tjs du mal avec quelqu’un qui aime absolument TOUTES ses lectures ^^

    Aimé par 1 personne

    • Iris Sireadbooks dit :

      Merci beaucoup 🙂
      On est d’accord, quelqu’un qui aime tout ce qu’il lit, ça devient louche. Apparemment ça arrive à certains, est-ce honnête ou non? Je pense que nous ne le saurons jamais. J’espère vraiment que les ME n’exigent pas des avis positifs, par contre.

      J'aime

  9. Harlow Queen dit :

    Super article Iris !! Je suis contente que tu sortes enfin tes nouvelles idées d’article ! Pour ma part, je pense avoir des périodes complètement opposées aux pannes de lecture, et honnêtement je ne sais même pas si c’est parce que je choisis soigneusement mes lectures ou du simple hasard. En tout cas c’est le bonheur absolu :p (Comme en ce moment, en plus hehe)
    Je suis d’accord avec toi dans l’ensemble, on est ici sur la blogosphère pour partager des avis honnêtes. Je ne favorise pas les bloggeurs aux avis positifs, mais plutôt les bloggeurs avec qui j’échange le plus ou que j’admire tout simplement. J’ai donné à plusieurs reprises des chances à des romans qui n’avaient pas forcément plu aux lecteurs/blogueurs et il y a eu des 5/5 et coups de cœur.
    J’apprécie ton honnêteté, c’est facile de sortir des articles sur les livres mais pas sur les lecteurs/bloggeurs ! Bravo ! 👍💪 et des bisous 😘

    Aimé par 1 personne

    • Iris Sireadbooks dit :

      Merci beaucoup ma Soso ! Je suis ravie qu’il te plaise, j’étais un peu stressée à l’idée de le sortir cet article, je dois être honnête.
      Finalement, je pense que je suis trop difficile et que comme j’ai beaucoup de mal à aimer de nombreuses lectures à la suite l’une de l’autre, j’ai envie de reporter ce sentiment sur les autres. Mais peut-être que certains lecteurs sont simplement meilleur public que moi et qu’ils aiment juste tout ce qu’ils lisent (même si j’en doute quand même).
      Merci d’être passée ! A tout vite 🙂

      J'aime

  10. Ludo dit :

    T’es chouette article ! 👍
    Faudrais vérifier. .. Je suis assez positif je pense mais je n’hésite jamais à être négatif si c’est ce que je ressens ^^
    Je pense que c’est la base du blogging.. A quoi ça sert sinon ?

    Aimé par 1 personne

  11. chutjelis dit :

    Super cet article! Je pense aussi que faire les chroniques prend du temps,donc il est possible que certains privilégie les avis positifs plutôt que de tout chroniquer 😊 pour mon cas, je chronique toutes mes lectures, j’ai peu de déceptions dans l’ensemble 😊 mais ça peut arriver !

    Aimé par 1 personne

    • Iris Sireadbooks dit :

      Merci pour le compliment ! En effet, il existe 1001 façons de gérer son blog, autant qu’il existe de blogueurs j’imagine 🙂 Heureusement que chacun chronique ce qu’il a envie. J’aime à penser que tout cela reste sincère, malgré les avantages qui existent. Mais ça restera un mystère.
      Merci pour ton avis 🙂

      Aimé par 1 personne

  12. Wonderbook dit :

    Coucou 🙂

    Pour ma part je t’avais dit faire partie de ces lecteurs qui choisissent avec soin leurs lectures. Rester dans ma zone de confort je ne pense pas 🙂 Mais les livres ne sont pas toujours donnés donc c’est parfois difficile de tenter le diable alors que j’ai peu de budget livres neufs. Mes surprises sont souvent des services de presse, je peux m’éclater à découvrir de nouveaux auteurs grâce à cet échange avec les ME. Parfois il y a des déceptions mais souvent avec les ME ils envoient ce qu’on leur demande donc j’ai souvent la chance de recevoir des romans qui de base m’attirent. Mais ce n’est pas toujours le cas non plus, il y a parfois de mauvaises surprises. Il y a des livres que j’apprécie moins mais en fait, quand je réalise le travail de l’auteur derrière, moi qui écris et qui rêve de voir mon travail reconnu, j’ai du mal à réaliser une mauvaise chronique. Je dis ce qui m’a le moins plu mais je pense à l’auteur qui a façonné ses personnages avec amour et je le comprends.
    Tout ça n’engage bien sur que moi 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Iris Sireadbooks dit :

      C’est vrai que je me permets rarement des achats, pratiquement jamais d’ailleurs. J’emprunte tous mes livres à la bibliothèque, du coup je prends moins de risque à ne pas aimer un livre. Heureusement, parce que je ne serais pas sauvée vu le nombre restreint de coups de coeur que j’ai par année 😀
      C’est vrai que je ne prends jamais de plaisir à écrire une chronique plus négative, parce que j’imagine à peine le travail de dingue qu’il y a derrière. Mais ce n’est pas pour autant que je trouve mal de parler des lectures moins bonnes. Mais ça reste mon avis 🙂
      Merci d’être passée et de ton avis !

      J'aime

  13. Wonderbook dit :

    Je rajoute aussi hihi (ton article m’inspire 🙂 ) que lorsqu’une lecture provenant d’une ME ne me plait vraiment pas, je leur en parle dans un mail. Généralement j’ai des retours positifs où l’on me remercie pour mon honnêteté et puis c’est tout, je n’ai jamais perdu de contact à cause de cela et je n’ai jamais rencontré une ME qui me demande un avis positif. S’ils trouvent que ma chronique n’est pas assez enjouée ils ne la relaient pas et on s’en tient là jusqu’au prochain SP 🙂

    Aimé par 1 personne

  14. meslivresouverts dit :

    C’est un article très intéressant ! J’ai tendance à ne pas faire confiance aux blogueurs qui aiment toutes leurs lectures, mais je me rends compte que je suis souvent dans ce cas ahah… Je mets très peu de notes en dessous de 15, tout simplement parce que je passe beaucoup de temps à choisir mes lectures en regardant tous les avis possibles, et donc je suis rarement déçue 🙂 Évidemment, j’ai certains articles sur des livres que je n’ai pas aimé, et là je n’hésite pas à le dire ! Mais en ce moment, j’ai l’impression de ne mettre que des bonnes notes… 😀

    Aimé par 1 personne

    • Iris Sireadbooks dit :

      Héhé, c’est que tu es dans une bonne période, autant en profiter 🙂 Au final, chaque blogueur a sa manière de faire et c’est ce qui fait la diversité sur la blogo. Si certains aiment vraiment toutes les lectures, tant mieux pour eux. Mais j’ai quand même du mal à l’imaginer que tout puisse toujours être parfait..
      Merci d’être passée 🙂

      Aimé par 1 personne

  15. Ma toute petite culture dit :

    Personnellement je suis une lectrice assez facile,j’essaie de construire des avis nuancés en expliquant ce que j’ai trouvé de bon et de moins bon dans mes lectures. J’ai reçu quelques SP de ME (peut-être 5 ou 6 en 2 ans, pas plus), et j’applique la même règle pour ceux-là.
    Je sais que certains blogueurs ne voient l’intérêt de chroniquer que les livres qu’ils ont aimés. Bon, chacun fait ce qu’il veut avec son blog, mais c’est vrai que ça peut fausser un peu le jeu…
    En tout cas j’aime beaucoup ton article!

    Aimé par 1 personne

    • Iris Sireadbooks dit :

      Evidemment, chacun est libre de ses choix sur son blog (et en dehors aussi). Personnellement, je me répète mais je trouve dommage de ne pas exposer des avis plus négatifs. Maintenant, chacun fait comme il l’entend. Je préfère penser que ces avis ne sont pas faussés.
      Merci pour ton compliment et ton passage 🙂

      Aimé par 1 personne

      • Ma toute petite culture dit :

        C’est vrai que, personnellement, je ne suis pas de blog ne présentant que des avis positifs. Même si je comprends qu’on peut avoir la désagréable impression de « descendre un livre » en en donnant un avis négatif (même s’il reste personnel et qu’il est important de le souligner), ça fausse la donne de n’aller que dans le sens positif. Mais je peux comprendre qu’on le fasse. Enfin bon, c’est sans fin ! 🙂

        Aimé par 1 personne

  16. Marguerite Rothe dit :

    Voilà que je découvre ton blog avec cet article réfléchi et sincère. Merci, comme c’est appréciable !
    C’est toujours très compliqué d’être sincère dans une critique de livre quand il y a un intérêt (quel qu’il soit) à la clef. D’autant plus compliqué lorsque le livre en question est médiocre. Et, malheureusement, il y en a – et pas seulement chez les auto-édités…
    Ceci dit, il y a la manière de dire les choses. Comme tu le dis si bien dans ton paragraphe 8, il ne s’agit pas de démonter un livre. Mais à travers une critique sincère et bienveillante (j’insiste sur la bienveillance), attirer l’attention de l’auteur sur ce qui ne va pas pour l’inciter à travailler sur le ou les problèmes.
    L’écriture, qu’elle soit critique ou créative est passionnante et infiniment exigeante. Je ne sais pas si c’est ça le bonheur, mais en tous cas c’est un très grand plaisir ! 😇 🙂 🙃 😉 😌

    Aimé par 1 personne

    • Iris Sireadbooks dit :

      Merci beaucoup pour ces jolis compliments !
      Et merci pour ton avis 🙂 Nous sommes d’accord, il n’est pas question de dire « je déteste » mais bien d’expliquer pourquoi un livre peut être moins bon qu’un autre. Je persiste et signe, tout ne peut pas être parfait, même si nos lectures sont parfaitement choisies.
      J’observe aussi cette pratique davantage encore dans l’auto-édition. Comme j’écris mon mémoire dessus, j’ai eu l’occasion de discuter avec des auteures et l’une d’entre elles me parlait du phénomène d' »auto-complimentas », je suis gentil, tu le seras aussi, d’accord? Bref, c’est aussi dommage dans l’auto-édition que dans l’édition « tradi ».

      J'aime

  17. dreamingwithboooks dit :

    C’est une bonne question! Pour ma part, j’avais répondu « non » à ta question Twitter. Je sais que certains blogueurs e posent que des avis de livres qu’ils ont aimé, que d’autre disent qu’en choisissant leurs livres ils n’ont jamais de déceptions mais ça me rend un peu sceptique … En ce qui me concerne, je choisis également des romans qui sont susceptible de me plaire mais il arrive que j’ai des déceptions … Alors je n’en ai pas énormément mais ça arrive et j’aime en parler dans une chronique sans pour autant descendre le roman (ce n’est absolument pas le but!!). Du coup si je ne vois que des avis coup de cœur sur un blog j’aurais tendance à penser que c’est pour « bien se faire voir » … Pour ma part je préfère vraiment des chroniques honnêtes, qu’elles soient bonnes, mitigés ou carrément déçus. Ça permet de confronter nos avis et c’est ça qui est intéressant 😉

    Aimé par 1 personne

    • Iris Sireadbooks dit :

      Comme toi, je choisis toujours des livres qui sont susceptibles de me plaire. Je ne vois même pas pourquoi je lirais un livre qui ne me fait pas envie, je trouve l’idée-même ridicule. Mais ce n’est pas pour autant que j’aime tous les livres que je lis, bien qu’ils soient bien choisis. Du coup, si une déception apparaît, j’aime en parler, comme toi.
      Merci pour ton avis en tout cas 🙂

      Aimé par 1 personne

  18. Mademoiselle Cup Of tea dit :

    Un blog qui n’aurait que des chroniques à bonnes notes je trouve cela suspicieux, que soit par peur des ME ou bons publics. Quand je lis les avis pour un livre se que je regarde en premier se sont les chroniques négatives justement … car je me fais une meilleure idée du contenu.

    Aimé par 1 personne

  19. Lilia Vernalia dit :

    Je suis une lectrice assez difficile et je ne m’interdis jamais d’écrire une chronique négative. Seulement j’essaie que ce soit construit, argumenté et nuancé : celles et ceux qui ont les mêmes goûts que moi seront « averti-e-s », celles et ceux que mes reproches ne dérangent pas pourront se tourner vers cette lecture 🙂
    Article très sympa en tout vas, merci !

    Aimé par 1 personne

  20. Dans la bulle de Cha dit :

    Je me pose pas mal la question ces derniers temps, quand je vois sur Instagramn (principalement) des personnes qui parlent de coup de cœur à tout va, je trouve que ça décrédibilise un peu l’expression, on ne sait plus ce que ça signifie à force. Alors peut-être que je suis juste jalouse parce que toutes mes lectures sont loin d’être des coups de coeur (je suis difficile aussi ^^), mais c’est vrai que ça interroge !

    Je suis totalement d’accord avec ton article du coup !

    Aimé par 1 personne

  21. elucubrationsdefleur dit :

    Comme toi, j’aurais cru que les gens feraient bien moins confiance que cela à un blogueur qui n’aurait que des avis positifs ! J’ai tendance à faire attention au choix de mes lectures, à ne pas accepter n’importe quel SP et pourtant, il m’arrive tout de même d’avoir des avis négatifs. Dans tous les cas, même si mon avis est positif, il est souvent critique.
    Ton billet était intéressant.

    Aimé par 1 personne

  22. Julien Hirt dit :

    Ce dont je me méfie surtout, ce sont les avis qui peuvent être aisément classer sur la barre J’aime/J’aime pas. A quoi bon? Si on se contente de ça, un simple tweet est bien suffisant. Un avis, une critique, réclame davantage que de simplement dire si un livre nous a plu ou déplu.

    Aimé par 1 personne

  23. bibliblogueuse dit :

    Article très intéressant et avec lequel je suis parfaitement d’accord. Je trouve honteux qu’une maison d’édition puisse exiger une bonne critique en contrepartie d’un livre gratuit. Je ne fais aucun partenariat, je choisis mes livres avec soin mais parfois je suis déçue et je le dis clairement, en argumentant. Parfois on m’offre un livre ou bien je veux lire quelque chose de différent par rapport à mes habitudes et je peux aimer ou pas mais je suis toujours sincère. Et comme toi, je suis très méfiante à l’égard de blogueurs qui n’ont que des coups de coeur.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s