Bilan – Ma journée à la Foire du Livre de Bruxelles

Bilan

Vu l’engouement suite à ma demande sur Twitter, je me suis dit que je vous ferais bien un petit article sur ma journée à la Foire du Livre de Bruxelles. Parce que j’aime bien raconter des histoires, même si je n’ai pas la prétention de dire que je sais comment m’y prendre. Soit, venons-en au vif du sujet.

Lundi 22 février, j’ai été la Foire du Livre de Bruxelles ! Wouaaah ! On peut aisément dire Wouaaah parce que ce n’était pas gagné au départ. Je vous raconte ? Allez, soyons fous !

Laissez-moi préciser un petit détail avant de commencer. Cette année, la Foire était gratuite ! Ce petit détail aura un rôle important à jouer dans la suite des opérations. Nous y reviendrons.

Mon état d’esprit !

J’attendais la Foire du Livre comme un gosse attend Noël. Sincèrement. Je n’y avais jamais mis un pied les autres années. Il faut dire que Bruxelles c’était un peu le bout du monde avant que je ne commence à y étudier l’année dernière et aller jusque-là à partir de mon village perdu au fond des Fagnes belges, c’est un peu comme se préparer à partir en vacances pour une semaine. Ca, c’est la beauté de la Belgique. C’est tellement petit, on la traverse en trois heures si bien qu’un voyage de deux heures peut sembler une véritable expédition ! Bref,… revenons à nos moutons. Je n’y avais donc pas été l’année dernière mais cette année, c’était la bonne.

Quoi?

Ca fait donc des semaines que je regarde vaguement le programme et que mes yeux sont attirés par « Quartier Web/Nouvelles Ecritures » sur le site, que je vois que le lundi, une journée professionnelle avec des tables rondes est organisée par le PILEn (Partenariat Interprofessionnel du Livre et de l’Edition numérique). Etant donné que les thèmes abordés ont un lien de près ou de loin avec mon sujet de mémoire qui est relatif à l’auto-édition et donc à l’édition numérique, je les garde dans un coin de ma tête.

Quand?

Puis, je me dis aussi que j’irais bien un autre jour que le lundi afin de profiter pleinement de tous les stands. Je loupe déjà le jeudi et le vendredi avec les cours, c’était compliqué. Arrive le samedi où je me dis, allez Iris, aujourd’hui, tu te bouges les fesses et tu y vas ! Samedi matin, j’ai cours (oui, je vous autorise à pleurer pour moi) à la bibliothèque royale de Belgique (aahh, vous m’enviez maintenant ?). Bon j’avoue, le cadre est splendide. A ce cours, je croise une copine qui me confirme que le samedi après-midi, c’est chaque année la folie et qu’il est préférable d’y aller le dimanche. Je remballe donc mes affaires à 13h à la fin du cours et reprends le chemin de mon appart pour me plonger dans le week-end à 1000 (dont vous aurez le bilan dans quelques jours). Le dimanche, je me réveille au martellement de la pluie sur mon velux ! Voilà de quoi me mettre de bonne humeur pour la journée. Je me dis, non pas possible que je sorte par ce temps. Oui, je suis le courage incarné 😀 Bref, je me donne toutes les excuses pour ne pas y aller. Et devinez quoi ? J’ai bien fait ! Car en y allant enfin lundi, je rencontre deux copines en stage sur les lieux qui me confirment que le dimanche était aussi dingue que le samedi ! L’organisation n’avait pas prévu une telle affluence et ils ont été un peu débordés. Je vous avoue, si c’est faire le trajet pour attendre des heures dans le froid, enfin entrer et ne pas pouvoir toucher un livre, je préfère rester chez moi.

On y est!

Je quitte donc mon appart lundi matin, en retard (comme toujours), si bien que j’avais déjà raté la première conférence. Je prends le métro jusqu’à Tours et Taxis. Manque de me perdre au moins trois fois, oui, moi et mon sens de l’orientation venu de la campagne, on a parfois quelques soucis dans les grandes villes. Bref, j’actionne le GPS sur mon iPhone pour me rendre compte qu’en fait, je suis juste devant Tours et Taxis. Bref, typique Iris dans toute sa splendeur. J’entre par la grille, fais le tour de la cour et ne trouve pas l’entrée principale, manque de rentrer dans un complexe de bureaux, demande à un petit garde qui m’indique enfin l’entrée de cette Foire qui se cache de moi ! Avec un petit clin d’œil en me disant : vous en faites pas, c’est très mal indiqué ! Merci Monsieur. J’arrive enfin dans l’antre de la bête avec mon entrée imprimée et tout ! Quand j’y vais, je ne fais pas les choses à moitié.

Là, je manque défaillir tellement je ne sais pas où aller, je veux tout voir, tout toucher, lire tous les résumés. Bref, je suis au bord de la folie livresque. Au passage, je manque aussi de me prendre les pieds dans des petits élèves très sages qui ont eu la même idée que moi et qui sont venus se détendre à la Foire du Livre avec tous leurs copains. Moui, qui dit jour de semaine, dit jour d’école. Mais je ne suis pas aigrie au possible et j’aime bien les enfants. Je vous avoue, j’ai trouvé tout mignon de voir à quel point certains (et beaucoup plus que je ne le croyais) s’intéressaient vraiment à la lecture ! Je les ai vus dévaliser les étalages jeunesses à une vitesse folle. Bref, ils m’ont plus fait sourire que râler.

Je commence à me promener tranquillement et tombe sur le pôle numérique avec la conférence en cours qui m’intéressait. Bon, j’arrive un peu comme un cheveu sur la soupe et décide de revenir pour la suivante. J’ai donc une heure pour flâner dans les allées. Je me mets en route, m’arrête partout, regarde tout, lis les résumés pour ne pas m’en rappeler deux minutes après. Bref, retypique Iris ! Je vous avoue, j’allais un peu à la Foire sans pression. Je n’avais rien préparé, je ne savais pas trop qui y serait et étant donné que je ne connais pas vraiment les petites ME, tout était une découverte.

Bref, à un moment je m’arrête à un stand dont le nom me dit quelque chose grâce à un tweet sponsorisé que j’ai vu passer un jour. C’est Edilivre.com. Je prends un petit prospectus (moui, je vous rappelle que j’étais un peu là aussi pour nouer des contacts pour mon mémoire). Une très gentille madame s’approche de moi et on commence à discuter d’édition et tout, elle était vraiment adorable et m’a même proposé de publier mon roman si l’envie me prenait ! D’ailleurs, si vous voulez en faire autant, je vous conseille de vous renseigner, ils sont très ouverts !

Je continue ensuite ma route et m’arrête devant un stand de La Première (radio belge) avec un nom sur le power point qui m’interpelle et me dis à nouveau quelque chose. Je me le retourne pendant plusieurs minutes dans la tête. Bref, vous connaissez ce sentiment de savoir quelque chose mais de ne pas retomber dessus ! Puis j’ouvre les yeux. Mais oui Iris, regarde autour de toi ! Et qui vois-je ? Une des anciennes prof-assistantes de mon cours de philo ! Je l’adorais, elle était géniale, je souris comme une dinde et puis me rends compte qu’elle a écrit un livre sur le Bouddhisme pour les nuls et me dis que ça, c’est vraiment cool !

Bref, je me remets enfin en route, retourne écouter la conférence sur l’avenir du marché du livre numérique en Fédération Wallonie-Bruxelles ! Très intéressante. Puis, je commence à fatiguer. Quoi, déjà ? Moui… Et puis je précise que j’avais encore cours le soir de 18 à 21h. Un cours que j’adore mais qui demande tout de même une concentration et une prise de notes ardues. Donc, je me dis que je vais tout doucement me diriger vers la sortie, puis je me rends compte que je n’ai toujours rien acheté. Je me dis, c’est bien bête de venir jusqu’ici sans un trésor entre les mains. Au final, je suis ressortie avec deux livres, mais pas pour moi. Deux livres donc dont Le Petit Larousse Edition Collector sur le chocolat qui est absolument magnifique ! Un vrai trésor justement que je vais offrir à ma maman ❤ Mais chuuut, ce n’est pas encore fait !


Voilà donc un petit (haha) résumé de ma journée à la Foire du Livre de Bruxelles. Dois-je préciser que je me suis à nouveau un chouia perdue pour revenir à la rame de métro ? Non, ce n’est point nécessaire il me semble.

Cette première expérience  fut donc très intéressante même si je m’attendais à autre chose à certains moments. C’est peut-être un peu bête mais je m’attendais à ce que même les grandes ME aient leur propre stand et qu’elles ne soient pas représentées par les grandes enseignes type Fnac ou Club. Beaucoup étaient regroupées sur le même stand et j’ai été un peu perdue. Mais là c’est juste parce que je n’y avais jamais mis un pied et que je ne savais simplement pas comment se déroulait une foire du livre. Maintenant, je sais, j’ai grandi (haha !).

Bref, vivement l’année prochaine ! Je tiens à féliciter l’équipe pour cette très bonne organisation malgré oui, nous l’avons entendu, quelques couacs pendant le week-end. J’imagine que la gratuité et le temps pourri de circonstance ont eu un petit lien avec l’affluence. La lecture n’est pas morte les amis ! Longue vie à nous !

Merci à ceux qui sont arrivés jusqu’ici ! Je me dois de vous féliciter !

Publicités

15 réflexions sur “Bilan – Ma journée à la Foire du Livre de Bruxelles

  1. Julie Juz dit :

    Arrivée jusqu’au bout ! Alors :

    1) Les Fagnes ❤ Je pars dans les Hautes-Fagnes avec mon amoureux à Pâques pour marcher, quelle belle région.
    2) Tu l'auras compris avec mon compte-rendu, dimanche, tu as bien fait d'éviter. L'an prochain, on ne m'y reprendra pas 😛
    3) Même sentiment que toi pour la présence de la Fnac & de Club. J'étais un peu interloquée de les y trouver. J'ai d'ailleurs pris la décision de les éviter soigneusement : si je veux m'y balader, je m'y rendrai. Pour moi, la FLB n'était pas là pour ça.

    Chouette compte-rendu, et oui ! C'était mal aiguillé. Entre le métro & Tour&Taxis, pas de souci pour moi (plusieurs éditions de Couleur Café, ça aide), mais une fois arrivée là-bas :O

    Aimé par 1 personne

    • Iris Sireadbooks dit :

      Merci beaucoup 🙂 Tu es bien courageuse ! Je me suis un peu étendue mais j’avais envie. L’année prochaine, je serai plus concise 🙂
      Alors:
      1) Trop bien ! Je ne sais pas dans quel coin précisément vous allez mais si je peux t’éclairer, n’hésite pas à me demander des petits trucs, je connais assez bien ma région x)
      2) Hihi, au moins comme ça, on le sait ! On aura peut-être l’occasion de s’y croiser un jour de la semaine lors de la prochaine édition ainsi 🙂
      3) Tu as bien raison. Je n’ai pas compris leur présence non plus, c’était un peu bizarre.
      Haha, on est d’accord, je ne suis pas toute seule à avoir perdu un temps monstre à m’y retrouver x) Il faut dire que Bruxelles et moi, on se découvre tous les jours x) Je connais le bus que je reprends pour mon kot et c’est à peu près tout. Enfin, j’exagère, maintenant ça va quand même mieux 🙂
      Merci encore d’avoir tout lu, tu es une championne !
      Bises 🙂

      J'aime

      • Julie Juz dit :

        On loge dans un bed and breakfast au bord du lac de robertville. Et on veut se promener dans ces photos qu’on voit avec les chemins en bois dessus. Et découvrir un peu peut être. On ira sûrement voir le château de reinhardtstein (?) qu’on a juste aperçu à notre précédent passage. Pour le reste, je t’écoute si jamais il y a des must-do. On fait trois journées complètes sur place 😛

        Aimé par 1 personne

  2. Ludo dit :

    J’avais passé une excellent journée aussi ! C’est vraiment chouette la foire, et je ne trouve pas que c’est tant la folie que ça, où alors c’est peut-être que la foule ne me dérange pas tant que ça ^^ Dommage qu’on ne s’est pas vu, ça serait cool de se rencontrer mais je vais arrêter avec ça parce que tu va finir par me prendre pour un harceleur :p
    Tu est réactive ! J’ai été deux jours avant toi et n’ai toujours pas écrit mon article !
    Je suis heureux en tout cas que tu ai passé une bonne journée 😉

    Aimé par 1 personne

    • Iris Sireadbooks dit :

      Haha mais non, c’était vraiment un concours de circonstance. Je t’avoue que les endroits d’affluence comme ça ne me mettent pas trop à l’aise donc je suis vraiment contente d’y avoir été quand c’était un peu plus calme 🙂
      J’avais envie de parler on dirait parce que j’aurais pu attendre quelques jours aussi x)
      Merci ! Je suis contente que tu aies passé une bonne journée aussi !

      J'aime

  3. Popcorn and Gibberish dit :

    J’ai tout lu jusqu’à la moindre virgule !

    Ton escapade devait être géniale. Je ne suis encore jamais allée dans une foire du livre (je vais ENFIN faire celle de Montpellier en Mai, d’habitude, j’ai toujours un truc qui me fait la louper..) et je pense que je vais être comme toi, je ne saurais pas où regarder ;).

    Plein de bisous ma belle

    Aimé par 1 personne

  4. Harlow Queen dit :

    😂😂 Tu me fais trop rire Iris, ça va maintenant que tu connais la foire, tu ne te perdras pas l’an prochain ! 😛
    Tu as du bien t’amuser, c’est un super compte rendu ! 🙂 je n’ai jamais mis les pieds dans une foire ou un salon du livre donc vivement Livre Paris !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s