La maladroite – Alexandre Seurat

la-maladroite-655488-250-400

résumé5
Inspiré par un fait divers récent, le meurtre d’une enfant de huit ans par ses parents, La maladroite recompose par la fiction les monologues des témoins impuissants de son martyre, membres de la famille, enseignants, médecins, services sociaux, gendarmes. Un premier roman d’une lecture bouleversante, interrogeant les responsabilités de chacun dans ces tragédies de la maltraitance.

avis
Wouah ! Quel baffe en pleine figure ce petit roman. Je l’ai dévoré alors que, pour tout vous dire, j’avais peur de le commencer… Je savais qu’il était question de maltraitance, de petite fille battue et oui… j’avais peur. Je le craignais un peu… Je crois que je n’ai jamais lu de roman où il en était question alors oui je l’appréhendais beaucoup.

J’ai vu ce roman quelque fois depuis la rentrée littéraire (de l’année dernière, le temps que je me décide à publier ma chronique) mais c’est surtout la chronique de Laura qui m’a convaincue de me lancer. Et j’ai bien fait.

Je vous préviens d’emblée, cette histoire est terrible. J’ai eu des frissons pendant toute ma lecture alors qu’on peut dire que la forme est plutôt peu commode. En effet, ce tout petit livre est en fait le recueil des témoignages réunis par les avocats de l’enquête liée à une petite fille soupçonnée d’être maltraitée. Nous y découvrons les paroles de ses maitresses d’école, des assistants sociaux, de toutes les personnes qui l’ont côtoyée de près ou de loin pendant plusieurs années.

Je ne m’étendrai pas longtemps sur cette histoire, parce qu’elle est très courte, comme je l’ai déjà dit. J’ai failli la dévorer en un soir mais je rentrais de soirée, donc je l’ai terminé le matin. Malgré sa construction particulière, je n’ai pas pu m’empêcher de vouloir connaître la suite. J’ai trouvé le destin de cette petite tellement malheureux, j’ai eu envie de la prendre dans mes bras et de la garder avec moi pendant toute l’histoire.

Je crois que si le roman avait été plus long, j’aurai peut-être été lassée par le fonctionnement de ces témoignages, par cet agencement particulier. Il n’y a presque aucun dialogue, à part quelques-uns mais tout est dans la façon dont les faits sont racontés par les différents témoins.

Bref, cette histoire reste très prenante et très bouleversante ! Bien sûr, la fin m’a révoltée. Il est très court et devrait certainement vous toucher autant que moi.

3_plumes

Publicités

16 réflexions sur “La maladroite – Alexandre Seurat

  1. Popcorn and Gibberish dit :

    Hello !
    Ca fait quelques fois que je le vois passer et du coup je l’ai mis sur ma tablette pour le découvrir. Je sens que ça va être le genre de livre où je vais être en larmes toutes les deux secondes mais je crois que la découverte est plus forte que les pleurs (ou alors je suis maso, choisis la réponse que tu veux!)
    Plein de bises
    Johanna

    Aimé par 1 personne

  2. lilithbliss dit :

    Ce livre me fait extrêmement envie car ce sujet m’intéresse beaucoup. Il est important que des ouvrages parlent de la maltraitance, ça peut nous aider à ouvrir plus facilement les yeux, et surtout, ça peut pousser beaucoup d’entre nous à nous révolter et à agir face à ces personnes qui osent faire du mal à un enfant…
    Même si je sens que ce livre va me mettre dans tous mes états, j’ai très très envie de le lire ! Et ta chronique appuie encore plus l’idée qu’il faut absolument que je me le procure !

    Aimé par 1 personne

    • Iris Sireadbooks dit :

      C’est vrai qu’il faut en parler, ce sont des sujets pareils qui ne doivent absolument pas rester tabous ! Il aborde en effet certains thèmes que tu décris et comment l’entourage s’est petit à petit rendu compte des faits.. Il est vraiment poignant, je te le conseille 🙂 Je me réjouis de voir ton avis! Gros bisous

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s