Pour un jour avec toi – Gayle Forman

9782266244497

résumé5
Peut-on tomber amoureux en une journée?

Elle est américaine et bien rangée et lui, hollandais et fantasque. Leurs chemins se croisent en Angleterre, lors de la représentation d’une pièce de Shakespeare. Une étincelle se produit et, sur une impulsion, il l’emmène à Paris, pour une journée et une nuit inoubliables.
Elle, c’est Allyson, mais le temps de ces quelques instants volés, il l’a rebaptisée « Loulou ». Lui, c’est Willem, un acteur, libre et sans attache. Au matin, il s’est volatilisé. Mais le premier amour ne s’éteint pas en un jour…

avis
Voici venue l’heure de ma grosse déception des vacances…

Je m’explique. J’ai entendu tellement de bien de « Si je reste » de Gayle Forman que je me suis ruée sur la 4e de couverture de celui-ci dans la librairie avec un entrain équivalent à celui que je porte à un carré de chocolat (voire toute la plaquette, mais ça c’est un autre problème). Alors me voilà à lire ce fameux résumé que je trouve somme toute proche de « Loin de tout » JA Redmerski (ici pour les curieux). Alors je me dis : « Bon sang de bois, il me le faut. » Tant de promesses dans ce résumé que je n’ai pas pu résister. Je retrouvais même ce monde du théâtre qui m’avait déjà beaucoup plu dans « Ce si joli trouble » de Cora Carmack (encore curieux ? Par ici). Bref, vous l’aurez remarqué, j’étais assez enjouée à l’idée de repartir avec ce bouquin.

Et puis… je commence les premières pages au bord de la piscine. Et puis… tout s’effondre. J’ai eu un mal fou à rentrer dans l’histoire. Je me suis laissée quelques chapitres mais rien n’y faisait. Je l’ai quand même fini, parce qu’il est rare que j’abandonne aussi facilement et heureusement, la deuxième moitié rattrape les dégâts du début. Dingue quand on sait que c’est la partie la moins divertissante. En effet, nous suivons Allyson à l’université pendant l’année qui suit cette fameuse journée à Paris. Mais après, elle décide enfin à se bouger les fesses, et ça devient intéressant.

Alors, me direz-vous, quelles sont donc les raisons de ma déception ?

Pour commencer, nous avons droit à un personnage féminin à foutre des baffes. Désolée, Allyson, mais tu m’as agacée. Et il en faut beaucoup pour m’énerver mais elle a réussi en à peine quelques chapitres. Pour sa défense, quand on rencontre sa mère, on comprend très bien d’où vient ce caractère et on l’excuse un peu d’être aussi ennuyeuse et de n’en faire qu’à sa tête. Je tiens tout de même à remarquer la jolie transformation qui s’opère pour ce personnage quand elle tente de retrouver la « Loulou » qu’elle était à Paris et qu’elle tient enfin tête à ses parents. Disons qu’on a un peu moins envie de lui tirer les bretelles. Et, à la fin, on a presque envie de devenir copine avec elle. Presque.

Quant à notre cher personnage masculin d’habitude tant adoré. Absent, est le seul mot qui me vient à l’esprit pour le qualifier. Quand il est là, il n’est pas là, alors quand il n’est pas là, n’en parlons pas… Will disparait très vite de manière un peu limite quand même. Il offre une journée et une nuit inoubliable à notre Allyson et puis met les voiles sans laisser de traces. Alors, on espère tellement qu’il réapparaisse pour donner une explication au pourquoi du comment et quand c’est enfin le cas ! Youpie ! Eh ben non ! Pourquoi ? Parce que c’est fini !

Quant au road trip que j’attendais tant. Mince, un voyage à travers plusieurs pays d’Europe, il y avait de quoi faire tout de même. Eh non. Il aurait pu être tellement entraînant mais il s’avère très plat (et il ne passe même pas par le plat pays qui est le mien, c’est dire !).

Bref, ne vous fiez peut-être pas trop à mon avis parce que j’ai tout de même entendu beaucoup de bien de ce livre. C’est peut-être juste moi qui ne l’ai pas trouvé génial à ce point. C’était peut-être la mauvaise période, trop de Young Adult tue le Young Adult. Soit, nous ne le saurons jamais parce que je ne compte pas le relire, vous vous en doutez. Faites-vous tout de même votre propre avis si vous le possédez déjà. Vous ne l’avez pas encore ? Je vous le prête/donne avec plaisir (hihi). Sachez tout de même qu’il y a une suite. La fin est tellement frustrante, ce serait dingue de ne pas en avoir une. Elle conte l’histoire du point de vue de Will. Est-ce que je la lirai ? Bof, peut-être. Quand ma PAL criera famine. Qui sait ?

2_plumes

Publicités

6 réflexions sur “Pour un jour avec toi – Gayle Forman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s