On Dublin Street #6: Moonlight on Nightingale Way – Samantha Young

Samanta_Yang__Moonlight_on_Nightingale_Way

résumé5
Logan spent two years paying for the mistakes he made. Now, he’s ready to start over. He has a great apartment, a good job, and plenty of women to distract him from his past. And one woman who is driving him to distraction…

Grace escaped her manipulative family by moving to a new city. Her new life, made to suit her own needs, is almost perfect. All she needs to do is find her Mr. Right—or at least figure out a way to ignore her irresistible yet annoying womanizer of a neighbor.

Grace is determined to have nothing to do with Logan until a life-changing surprise slowly begins turning the wild heartbreaker into exactly the kind of strong, stable man she’s been searching for. Only just when she begins to give into his charms, her own messy past threatens to derail everything they’ve worked to build…

avis
Encore une fois un adorable et non moins agréable Samantha Young. Et dire que c’est le dernier de la série me donne envie de pleurer toutes les larmes de mon corps. Enfin, par chance, Sam nous promet un tome sur Craig, le copain barman de Jo et Joss, pour novembre (en VO). Celui-ci se déroulera juste avant « London Road » et s’intitulera « One King’s Way ».

Tout ce que je lis de cet écrivain me plait. J’admets que les lectures en VO font voir les éléments d’un autre point de vue pour moi. Même si je commence à prendre l’habitude, les émotions restent différentes en anglais. Soit, ne nous éloignons pas de notre but premier ici, le livre.

« Moonlight on Nightingale Way » se déroule déjà dix ans après « Dublin Street », le premier tome de la série. Et wouah… si je vous dis que j’ai envie de vivre avec tous les personnages de cette série, vous me prendrez pour une folle ? Peut-être… D’accord…

Bon, revenons à notre jolie Grace et notre ténébreux Logan. Entre nous, leur histoire n’est pas gagnée d’avance. En effet, Logan est le nouveau voisin de Grace. Mais malheureusement pour les oreilles et la patience de cette dernière, ce trentenaire séducteur passe rarement ses soirées de célibataire seul à regarder un match à la TV. Disons qu’il invite plutôt toutes les jolies blondes aux courbes généreuses d’Edimbourg à venir visiter son lit douillet. Grace émet donc quelques réticences face à son très énervant mais non moins craquant voisin. Ce qui nous réserve quelques scènes très mordantes accompagnées d’un soupçon de tension sexuelle qui sont loin de nous déplaire !

Venons-en à notre beau mâle du jour. Logan vient de sortir de prison après avoir purger deux années. Pour celles qui n’ont pas lu les romans en VO, promis, je ne dévoile rien. Disons que cela à un rapport avec sa sœur, Shannon, la demoiselle du 5e tome.

Samantha a encore une fois tapé dans le mille. Je me demande d’ailleurs comment elle fait pour les rendre tous aussi irrésistibles après 6+1 tomes ! J’ai adoré les multiples facettes du mystérieux Logan. Que ce soit Logan le tombeur, Logan le frère, Logan l’amant, Logan le … (surprise) ou Logan le manager… Bref, vous l’aurez compris, j’ai craqué. Malgré tout, il n’aura pas réussi à décrocher la place de Nate dans mon petit cœur.

Du côté de Grace, malgré quelques rendez-vous lamentables, elle ne désespère pas de trouver un jour le grand amour. Il faut dire que jusqu’à ses 21 ans, sa vie n’a pas été rose et que l’on comprend qu’elle veuille juste rencontrer celui qui lui permettra de retrouver la confiance qu’elle a perdue depuis longtemps. En effet, jusqu’à ce que Grace décide de couper les ponts avec elle, sa famille lui en a fait subir des vertes et des pas mûres ! Nous avons à nouveau droit à une demoiselle sensible et un peu à fleur de peau. Je comprends que ce genre de personnage puisse déranger, mais moi j’ai eu de l’affection pour Grace.

Leur histoire débute sur les chapeaux de roue ce qui nous permet de cerner très vite les personnalités fortes auxquelles nous avons à faire. Toutefois, au fil des pages, l’amitié puis le romantisme s’installent à notre plus grand bonheur.

L’épilogue est tout simplement merveilleux ! Une sublime surprise qui m’a plus que ravie. Evidemment, je n’en démords pas, j’ai adoré le passage d’Olivia et Nate ! Quel plaisir de retrouver tous nos petits couples et leurs progénitures au septième ciel du bonheur.

En somme, encore une très belle histoire comme Samantha Young sait parfaitement les raconter. Ce tome clôt divinement la série « On Dublin Street ». Malheureusement, nous pouvons encore attendre avant de pouvoir lire les trois derniers romans en français.

“Look at me.” I huffed in frustration. “I was there, Logan. I saw all the women who came and went from your flat. They were my opposite in every way.”

He shot to his feet, and I stumbled back at the sudden movement. “Aye, do you know why? I didn’t want serious, Grace, so I slept with women I knew I couldn’t see myself getting serious with. I didn’t want the complication.” He took a step toward me, and I forced myself to remain still. “You want the truth? There have been a few women over the last eighteen months who I sparked with… that spark of potential. I walked away. I didn’t take their number and I certainly didn’t sleep with them. Because I didn’t want serious. I didn’t want reality. I just wanted oblivion.”

Seeing the pain in his eyes made me move toward him. “Logan…”

“But you” – he shook his head – “I can’t walk away from you even if I wanted to. And I don’t want to. You are reality and sweet oblivion wrapped up in one annoyingly argumentative, always-bloody-right, classy, gorgeous-as-fuck package.”

*Woooww*

5_plumes

Publicités

4 réflexions sur “On Dublin Street #6: Moonlight on Nightingale Way – Samantha Young

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s